Paoru.fr


Manga & Japanimation

Adachi, Yukimura, Inoué, Morita et les autres, le dernier Bones ou un opening fandard, c'est ici !

Itw Makoto Shinkai : premiers mots autour du jardin…

  • Sumo

Le jardin des mots

En ce weekend à rallonge, je vous propose un retour sur une nouvelle interview d’Anime News Network qui méritait d’être traduite pour le plus grand nombre : celle de Makoto Shinkai, ce réalisateur de la nouvelle génération dont vous avez sans doute entendu parler pour ses longs métrages Voyage vers Agharta ou 5cm par seconde. Luke Carroll, journaliste chez ANN a réussi a le rencontrer, fin avril,  pour parler de son dernier film : Kotonoha no Niwa / The Garden of Words / Le Jardin des Mots qui sort le 31 mai prochain au Japon.

Anime News Network : Pour commencer, j’aimerais vous féliciter pour cet excellent film. Je l’ai énormément apprécié.

SHINKAI Makoto : Merci.

Comment l’idée du Jardin des Mots vous est-elle venue ?

Au tout début, j’avais envie de transcrire dans un anime le Tōkyō contemporain, juste ces décors dans lesquels j’évolue au quotidien. Des instantanés de cette ville magnifique dans laquelle je vis.

Makoto Shinkai

Y-a-t-il eu des difficultés sérieuses au cours de la création du film ?

C’est une chose qui arrive à chaque fois que je me lance dans un projet ; l’étape la plus pénible se déroule lorsque je travaille seul à essayer de finir le storyboard et l’organisation. Par exemple, lorsque j’ai montré pour la première fois ce que j’avais en tête pour l’intrigue aux autres membres de l’équipe, ils ont dit que le personnage féminin principal, Yuki, avait l’air plutôt égoïste, ce dont je n’avais pas vraiment l’intention.

L’organisation est toujours plutôt éreintante, mais une fois passée cette étape, la suite consiste en des périodes de travail, seul ou en collaboration avec d’autres, ce qui est toujours un plaisir.

On a annoncé il y a quelques mois que Le Jardin des Mots allait aussi être adapté en manga. Comment avez-vous vécu cette annonce ? Avez-vous eu votre mot à dire dans sa création ?

À chaque fois qu’il a été question que je produise un anime, on m’a contacté dans le but d’en faire une version manga. Je laisse totalement le soin au mangaka de réaliser le manga comme il l’entend. C’est un hasard, mais les mangakas qui ont travaillé sur les volumes tirés de mes animes ont toujours été des femmes. En temps que lecteur, je suis très intéressé de voir comment une femme va adapter l’anime pour le format manga, mais, comme je vous l’ai dit plus tôt, je ne donne aucune directive.

Avec une durée de 46 minutes, Le Jardin des Mots n’est pas très long. Est-ce que faire des films plus courts est un parti-pris ou bien est-ce que vous regrettez de ne pas en avoir fait plus ?

Le dernier anime que j’ai réalisé, Voyage vers Agartha, durait près de deux heures, alors ce n’est pas comme si je faisais toujours des films courts. Ceci dit, c’est vrai que j’aime produire des films plus courts et lorsque j’ai commencé à travailler sur Le Jardin des Mots, je n’ai pas réfléchi au fait qu’en définitive, il allait être diffusé en salles. Finalement, de nombreuses personnes ont voulu voir mon film et il s’est retrouvé diffusé dans les salles un peu partout dans le monde.

Le jardin des mots

Pourtant, j’avais envie que les gens puissent également apprécier le film via leurs ordinateurs, tablettes et home cinémas ; qu’ils puissent en profiter comme ils profitent d’un morceau de musique, c’est-à-dire pendant leur temps libre, en leur procurant des instants de détente. Je voulais qu’il soit différent des autres productions dans la manière dont leur promotion est envisagée. Par exemple, nous désirons sortir le DVD du film seulement quelques semaines après la sortie en salles au Japon.

La plupart de vos travaux reprennent le thème de l’amour à distance. Avez-vous déjà songé à vous lancer dans quelque chose d’un peu différent, comme les films d’action ou les comédies ?

Je ne pense pas être taillé pour la comédie, alors je ne crois pas m’y essayer avant longtemps. Cela étant, le dernier film que j’ai produit, Voyage vers Agartha, était un genre de film d’aventure, ce qui a représenté un véritable challenge pour moi. Cette fois-ci, pour Le Jardin des Mots, la trame narrative est, en quelque sorte, un concept d’histoire d’amour…

Yukari & Takao

Mais chaque fois que je créée un anime, j’essaie de me dépasser en trouvant des thèmes distincts et d’autres intrigues. Mon prochain film va donc certainement être différent.

Pensez-vous déjà à vos prochains projets ou bien avez-vous d’abord envie d’une pause ?

Le film à proprement parler n’a été terminé qu’il y a trois semaines, et il reste encore quelques semaines avant sa sortie au Japon. Il me reste encore à concevoir les clips qui vont illustrer les chansons de la bande originale et je suis également en train d’écrire un roman basé sur le scénario. À vrai dire, Le Jardin des Mots est encore en cours de finition avant son exploitation en salles. De ce fait, j’ai encore une montagne de choses à terminer avant de pouvoir ne serait-ce que songer à me reposer.

Dans la même veine, avez-vous déjà pensé à réaliser une série d’animation ou bien êtes vous satisfait du format long métrage ?

On m’a parfois fait des offres pour travailler sur une série, et j’ai le sentiment que c’est une aventure que je devrais tenter, mais pour l’instant, je ne pense pas encore être prêt pour ça ni avoir encore assez travaillé. Je suis néanmoins vraiment intéressé par l’idée de travailler sur une série, un jour.

Pour finir, êtes-vous convaincu que Le Jardin des Mots est votre meilleure réalisation à ce jour, et le cas échéant, pourquoi ?

J’imagine que la plupart des réalisateurs et des gens qui font des anime est prompte à déclarer que leur dernière production en date est probablement celle en laquelle ils croient le plus, qu’ils ont tout donné pour sa réalisation. Je crois donc, de fait, que Le Jardin des Mots est mon meilleur film à ce jour. En revanche, ce sera seulement quelques mois après que le film sera sorti au Japon que je verrai toutes les réactions qu’il suscite et tous les détails qui auraient peut-être nécessité d’être plus travaillés. En attendant, je ne peux pas vraiment me prononcer, mais pour le moment, je pense effectivement que j’ai tout mis dans Le Jardin des Mots et que c’est un de mes meilleurs films.

Kotonoha no Niwa

J’aimerais vous remercier une fois encore pour le temps que vous nous avez accordé et félicitations pour ce film épatant.

Je vous remercie.

Retrouvez et suivez l’actualité de Makoto Shinkai sur son site web ou son twitter.

Propos recueillis par Luke Carroll pour ANN et traduits par Goguette pour Paoru.fr.

Remerciements à l’équipe du Gold Coast Festival.

Le jardin des mots

anime manga aggregator sama Sama It!


2 Commentaires pour “Itw Makoto Shinkai : premiers mots autour du jardin…”

  1. Itw Makoto Shinkai : premiers mots autour du ja... a dit :

    […] "En ce weekend à rallonge, je vous propose un retour sur une nouvelle interview d’Anime News Network qui méritait d’être traduite pour le plus grand nombre : celle de Makoto Shinkai, ce réalisateur de la nouvelle génération dont vous avez sans doute entendu parler pour ses longs métrages Voyage vers Agharta ou 5cm par seconde. Luke Carroll, journaliste chez ANN a réussi a le rencontrer, fin avril, pour parler de son dernier film : Kotonoha no Niwa / The Garden of Words / Le Jardin des Mots qui sort le 31 mai prochain au Japon."  […]

  2. Yomigues a dit :

    Merci Paoru pour cette superbe interview traduite ! J’ai hâte de voir ce petit chef d’oeuvre, je ne l’ai pas encore vu pour le moment.

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Journal du Japon
Culture Guu

Paperblog http://www.wikio.fr

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2019.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.

consectetur Praesent quis Aliquam ipsum elementum efficitur. non