Paoru.fr


Manga & Japanimation

Adachi, Yukimura, Inoué, Morita et les autres, le dernier Bones ou un opening fandard, c'est ici !

Mangas : Et vous, vous avez lu quoi cette année ? – Partie 1/2

Lectures manga 2011 - Partie 1

En attendant la seconde partie du nouveau débat consacrée à la J-music, j’avais envie de me poser à coté de ma bibliothèque – chaussons au coin du feu, vous voyez le genre – et de revenir sur les lectures, bonnes ou mauvaises, de cette année 2011. Les nouvelles séries avec ses bonnes surprises, les œuvres qui vous tombent des mains, les séries que l’on suit toujours avec passion malgré les années ou les nouveautés des années précédentes qui arrivent à leur cadence de croisière…

Bref, voici une rétrospective en deux partie, mois par mois, d’un an de mangas… Je démarre la DeLorean, c’est parti !

Janvier

One Piece 56Oh punaise j’avais oublié qu’on avait eu un hiver si rigoureux… Ça caille sévère en ce mois de janvier 2011 ! Il fait froid dehors donc restons au chaud. Surtout que le mois est, comme à son habitude, très chargé, on dépasse les 150 sorties. Cela dit dans le lot, je me contente de valeur sure…

Je dévore comme d’habitude le One Piece 56, première lecture de l’année. Luffy continue sa remontée dans Impel Down pour libérer Ace. Une course et un combat final qui va nous tenir en haleine tout l’année et qui se termine comme on sait. Certes, c’est grâce à la diffusion TV que One Piece est passé devant Naruto et qu’il est devenu numéro 1, mais cela n’enlève rien aux qualités de ce manga qui nous a proposé l’un de ses meilleurs arcs cette année, voir le meilleur : bourré d’action, d’humour et de tragédie, avec des personnages transpirant de charisme. Et pourtant faire disparaître tous les compagnons de Luffy était un pari risqué… Mais réussi finalement.

Comme le dit si bien Pascal Laffine, directeur éditorial de Tonkam : quand je lis One Piece je sais pourquoi je lis des mangas. Bravo donc monsieur Oda, espérons que 2012 soit aussi bon !

Autre petit plaisir en ce mois de janvier : le tome 5 de Bakuman. Ce manga est loin de faire autant l’unanimité mais sa lecture reste extrêmement plaisante. On lui reproche d’être fabriqué de toute pièce avec des auteurs et des ingrédients à succès. Certes il n’est pas follement original mais il n’y a rien à dire sur le dessin et les personnages principaux sont plaisants. Je ne boude donc pas mon plaisir avec ce tome 5 et l’arrivée de Gorô Miura, le nouveau responsable éditorial de Mashiro et Takagi. J’avoue avoir bien apprécié les empoignades entre nos deux héros et Gorô et, plus généralement, l’opposition entre nos mangakas en herbe et le management Shueisha.

Cela dit, comme l’a très bien évoqué un journaliste d’Animeland, toutes ces oppositions sont sans réelles conséquences et tout finit plus ou moins par retourner dans l’ordre. Rebelle attitude ok, mais on reste chez papa-maman quand même. Le prochain tome de la série sort à nouveau en janvier et nous verrons si, en 2012, la série continue de se renouveler !

Janvier fut aussi l’occasion de m’essayer à quelques titres qui ne m’ont pas convaincu : Crimson Prince volume 1, parce que ce n’est pas pour moi en fait, malgré un graphisme et des couvertures pop-style attirantes. Il faut donc que j’arrête les shôjos pour jeunes filles en fleur. Quoique, comme on le verra plus tard, d’autres on réussi à me séduire. Autre déception : Hitman, chez Ankama éditions. Et pourtant j’apprécie beaucoup la maison Ankama, autant que j’apprécie Ki-oon. Mais je ne suis pas un grand fan de leurs mangas, bien que je devrais aller au delà du graphisme rebutant de Soil, dont j’entends beaucoup de bien. Rencontrer l’auteur en janvier sera l’occasion de m’y mettre. Mais pour Hitman, la répétitivité de la mise en scène, du scénario et le chara design déjà vu fait que j’ai décroché depuis le tome 2. Moi mon tueur à gage préféré c’est City Hunter, et Ryo Saeba se situe à des années lumière au-dessus de Tokichi, malheureusement…

Février

Blue-exorcist-tome-4Hero Tales… Comme tout le monde j’espérais être séduit par le nouveau Hiromu Arakawa. Mais c’est avec ce volume 2 que j’ai compris qu’il ne fallait pas en attendre autant de ce récit stéréotypé, avec un humour et des personnages beaucoup moins efficaces. Le shônen standard de la mère de Fullmetal Alchemist est un brin insipide. Pas mauvais en soi, juste un peu fade. Surtout qu’à l’heure où je vous parle j’ai enfin trouvé le temps de reprendre la lecture des aventures d’Eward et Alphonse que j’avais laissé de coté au volume 20… Quelle différence entre ces deux séries tout de même !

Ce mois de février va d’ailleurs me laisser mitigé : les quelques bonnes séries de 2010 confirment, mais partiellement, leur potentiel : Blue Exorcist  se lit avec plaisir même si la cohérence de l’ensemble ne tient qu’à un fil et Deadman Wonderland propose une version trash du shônen classique. Cette série avait bien démarré en 2010, avec un coup de crayon très appréciable. Cependant, au fur et à mesure de 2011, Deadman Wonderland a perdu un peu de son intérêt en tombant dans des schémas beaucoup trop prévisibles. Le scénario reste bien ficelé mais la série a tout intérêt à ne pas durer ad vitam pour qu’on en garde un bon souvenir.

Au rayon des nouveautés de février 2011 il y aussi des bonnes surprises : Hell Blade par exemple. Cette nouvelle version de Jack l’éventreur me séduit de plus en plus au fur et à mesure des tomes : sanglant, mystérieux, fantasmagorique et dynamique… Je trouve dans cette série tout ce qui manquait au sympathique mais incomplet Chevalier d’Eon. Je vous en reparle bientôt.

Enfin, en accéléré, on peut citer aussi le bon Monju tome 5, un Gunm Last Order qui fait toujours plaisir à lire et qu’il faut arrêter de comparer à son prédécesseur, un Dolls et un The breaker volume 1 ennuyeux et qui se prennent un peu trop au sérieux à mon goût et pour finir un Nura – le seigneur des yokais qui est un bon manga certes, mais dont le héros trop jeune m’empêche de m’immerger. Les yokai oui, mais pas en culotte courte siouplait.

Mars

Un peu de poésie pour le retour du printemps. L’esprit bucolique, je me laisse tenter par Nanja Monja et j’achète les deux premiers tomes. Et depuis je ne suis pas du tout déçu par cette série qui va s’achever en 2012 avec son tome 6. C’est attendrissant, reposant, rempli de valeurs positives, dans un esprit candide mais assumé. Ghibli et Minipouss réuni dans un manga écolo-fantastique…+1

Et puisque l’on parle d’ambiance candide, comment ne pas évoquer Amanchu !, ce manga qui sent bon la bonne humeur, le soleil et la plage. La joie de vivre inaltérable de son héroïne en fait un personnage loufoque et forcément attachant.

Même chose avec Rendez-vous sous la pluie, un shôjo a priori sans grande surprise mais qui me plait bien car il s’avère très amusant, grâce à des personnages réussis et des situations aussi rocambolesques que drôles. Un petit plaisir simple pour les amatrices d’amours lycéens.

En mars, je commence également la lecture d’Amatsuki qui se fait copieusement détruire par Animeland, un peu à l’emporte pièce. Pour ma part je continue de l’apprécier, au delà de quelques lenteurs. Ce manga possède un univers (parallèle) toujours aussi original et des protagonistes réussis, en sus d’un excellent coup de crayon. Ce mois de mars ne fut pas parfait et je n’ai pas accroché à Tokyo fin d’un monde (le dessin sans doute) et je me suis copieusement ennuyé à la lecture de Ping. Mais la lecture du tome 9 de Vinland Saga me fait vite oublier tout ça. Un très bon mois de mars donc !

Avril

Vamos là!Encore quelques sympathiques nouveautés ce mois-ci. Vamos là!, qui reste pour moi l’une des meilleures nouveautés de cette année 2011 avec des protagonistes féminins d’anthologie, servie par un coup de crayon et un chara-design de haut vol, très fort sur les sentiments intériorisés.

Cette série en 3 volumes me confirme qu’après avoir apprécié quelques shôjos dans les années 2000 j’ai tout intérêt à essayer le josei. Autant Seiyuka est une comédie romantique dans le monde des seiyus qui me laisse de marbre car je ne suis pas le public cible, autant Vamos là! me parle. Je préfère définitivement les garçons manqués, ça joue aussi.

Autre lecture qui a fait couler de l’encre : Beelzebub. J’ai vraiment apprécié la dose de furyo et l’humour décalé et je me serais laissé tenter si je n’avais pas déjà une quantité de shônens indécente sous la main. Un peu comme Fairy Tail en fait, c’est plus par faute de temps et de budget que je ne lis pas ces séries au delà du tome 1. Un jour peut-être… Mais j’en doute.

Et sinon il y eu également Drifters, la nouvelle série du papa d’Alucard, Kohta Hirano. C’est très bien pensé, le dessin est pas mal, les personnages légendaires et on passe un bon moment. Mais comme dit l’éditeur lui même – Tonkam – dommage qu’il faille attendre au moins un an entre chaque tome. C’est faisable quand une série est bien installée, comme Kyoko Karasuma par exemple que je déguste une fois par an, mais un tel rythme dès le départ… C’est vache.

Mai

Le chien gardien d'étoilesLe chien gardien d’étoiles et la Fin du monde avant le lever du jour furent mes deux lectures marquantes du mois. J’avais envie d’autre chose que du mainstream et, ma foi, je n’ai pas été déçu. Dans ces one-shot j’ai trouvé des œuvres touchantes, humaines, en phase avec leur époque. Et j’ai ainsi sauté le pas pour découvrir Inio Asano, auteur du second titre, dont j’ai fini par dévorer une grande partie des œuvres, pendant mes surveillances de Bac ^^.

J’ai d’ailleurs refilé le virus Asano à quelques ami(e)s depuis car il décrit la jeunesse japonaise avec une justesse et une honnêteté qui force l’admiration, une jeunesse qui me parle totalement, car les jeunes adultes qui sont décrits ont une part du chocobo que j’ai été il y a quelques années. Un auteur majeur donc, et je vous invite à le découvrir avec Solanin.

Mais en ce mois de mai il y eu également d’autres auteurs et notamment l’un de mes favoris : Yuko Osada, qui nous présentait Run Day Burst chez Ki-oon, un shônen d’aventure old school qui plaira aux vieux routards du genre, surtout que depuis la série s’est achevée au Japon en huit volumes, donc pas de risque de s’éterniser. Si vous aimez l’aventure les p’tits loups, celui-ci est pour vous !

Et pour finir sur ce mois je citerais également Sprite, un manga d’anticipation teinté de thriller dont le scénario m’intrigue et me captive toujours au bout du quatrième volume et Kings of Shogi, un bon manga certes, mais qui ne m’a pas donné envie d’en acheter d’autres tomes pour l’instant. Un peu comme Le coffre aux esprits chez Soleil, j’attends de le croiser d’occasion ou de me le faire offrir !

Juin

Bride-Stories-1Totalement en décalage avec la sortie du tome 12, j’ai commencé la lecture de Bakuon Retto. Amateur de furyo, j’ai entendu une fois de plus beaucoup de bien de cette série et je me suis lancé. Le trait est dur, l’histoire est rude, les personnages authentiques. Bien loin des flamboyants rebelles de Morita (Racaille Blues, Rookies) ceux de Tsutomu Takahashi intériorisent, doutent dans leurs coins, passent du coté vraiment obscur… Et pas de bonne blague pour alléger l’ambiance. Quand ça va mal, on fait avec. Une lecture que je me suis promis de poursuivre l’an prochain en achetant tout le reste d’un coup, pour une immersion totale et sans doute brutale.

Ce mois fut aussi l’occasion de découvrir le prometteur The Swordsman, l’un des bons manhwas 2011. Le volume 1 m’avait laissé mitigé mais la suite m’a rassuré. Voilà une fresque historique bien construite et une aventure sympathique. Malheureusement son éditeur, Booken Manga, a aussi sorti Ares, une histoire qui peut toucher par son coté shônen débutant qui n’en veut… Mais au final on s’ennuie sévère. Idem pour Togainu no Chi chez Ankama, à éviter.

On finit ce premier semestre avec deux bons souvenirs : Bride Stories, qu’on ne présente plus tant les articles élogieux sur son compte s’enchaînent ces derniers mois. La mangaka de Emma utilise une fois de plus des personnages attachants pour dresser un tableau d’une époque et d’un lieu, pour aborder l’histoire d’un peuple méconnu et de l’incroyable richesse de leur culture. Chaque année quelques nouveaux mangas font un sans faute. Pour l’instant, Bride Stories en fait partie. Bien que peu enclin au manga, les jurés du Festival International de la Bande Dessinée d’Angoûleme l’ont même ajouté à leur liste de nominés pour l’édition 2012… C’est dire !

Enfin la lecture du tome 20 de D.Gray-man m’a fait bien plaisir, j’y ai retrouvé la série que j’aimais à ses débuts. Le ralentissement du rythme de publication a permis a son auteure de prendre son temps et de proposer un shônen classique mais très plaisant. Et diablement beau qui plus est.

Ainsi s’achève la première partie de cette rétrospective 2011. Si je devais résumer ces 6 mois de lectures et ne garder que mes 6 meilleurs moments de lecture ? Je dirais One Piece, Vamos là!, Bride Stories, Un chien gardien d’étoile, Run day Burst et Solanin.

Et vous ?

Suivez la suite de cette rétrospective, la seconde partie est en ligne ici !

Le manga en 2011…

Rétrospective de lectures 2011 : et vous, vous avez lu quoi ?

Marché japonais du manga 2011 : premiers chiffres, premières analyses

Manga en France: Édition et publication en 2011

[Itw] Ki-oon : bilan et perspectives d’un éditeur indépendant

[Itw] Kaze manga : vers le mass market

anime manga aggregator sama Sama It!


8 Commentaires pour “Mangas : Et vous, vous avez lu quoi cette année ? – Partie 1/2”

  1. Gally a dit :

    J’agree à quasiment tout ! Surtout la phrase finale à laquelle j’apporterais néanmoins une ch’tite, toute pitite, riquiquite modification : j’ajouterais “Nanja Monja”.
    Mais là du coup, ca fout en l’air le “6 mois, 6 meilleurs moments” puisqu’on passe à 7 bouquins alors bon… J’dis rien finalement ^^

  2. Nunya a dit :

    Article extrêmement sympathique, dont j’attends vivement la suite !
    C’est toujours un plaisir de venir par ici, alors cette fois, je poste.

  3. Faust a dit :

    En bon élève sage, je réponds à la question du titre. Cette année, j’ai lu : Gunsmith Cats Burst, Tsukihime, Vamos la!, Otaku Girls, Gunnm Last Order, Shônan 14 days, Fight Girl, les vacances de Jésus et Bouddha, Afterschool Charisma et Yotsuba&!.
    Je crois que c’est d’ailleurs la première année où je lis autant de mangas (et où je regarde aussi peu d’anime)

  4. ramza a dit :

    C’est ce que tu as lu et aimé ou juste lu ?

  5. Demian a dit :

    Ça fait plaisir de voir cité Kyoko Karasuma, même vite fait en passant, je me sens moins seul.
    Et pour rester sur le même paragraphe, même sentiment sur Drifter : j’y ai jeté un œil, mais autant la fin de Hellsing avec son rythme annuel m’a pas spécialement posé de problème, autant attaquer Drifter directement avec le même rythme, je me le suis pas senti… J’attendrai quelques tomes (et donc autant d’année) avant de voir.

    Niveau shonen, après en avoir beaucoup lu et apprécié étant plus jeune (comme tout le monde), j’ai un peu fini par détester le genre en constatant la vertigineuse et inexorable chute de qualité à laquelle ils sont quasiment tous sujets après quelques années (quand ils ne sont pas au contraire interrompus comme des merdes par manque de succès alors qu’il leur restait beaucoup de potentiel).
    Pourtant cette année, quelques nouveautés on quand même réussi à raviver une petite flamme, comme les 3-4 premiers tomes de Blue Exorcist (un peu moins après, à suivre) ou à ma grande surprise Beelzebub, assez surprenant (mais pas Nura pour la même raison que toi). Pour jouer le jeu j’aborderai Psyren et Toriko la prochaine fois.
    Du coup, pour le moment, je n’ai toujours pas réussi à me faire un avis définitif sur genre shonen : machine à créer des hits ou machine à pourrir des bons titres ?

    Enfin pour finir encore une fois j’acquiesce : pas de doutes, Vamos Là était vraiment LA bonne surprise de l’année.

  6. corsmel a dit :

    Personnellement, je ne lis pas les One Piece et Belzebub, au vu du grand nombre de tomes qui sont parus, et du budget que ça implique, je ne les mets donc pas dans un quelconque classement pour ma part. Il est vrai que pour moi, l’année 2011 a été très marquée par le shonen phare de la Japan Expo 2010. Jun Mochizuki a créée un chef-d’oeuvre (à mon goût, peut-être n’est-ce pas l’avis de tout le monde) en écrivant Pandora Hearts. L’histoire se suit, l’intrigue ne fait que s’assombrir,et lorsque l’on croit découvrir ou savoir quelque chose, elle nous rajoute un évènement qui nous prouve le contraire, sans toutefois tout nous révéler.
    Un autre, qui a été présenté cette fois ci à la Japan Expo 2011, m’a assez intrigué pour que je décide de le lire : Judge. Même si on retrouve de nombreux points communs avec Doubt, la série précédente de Yoshiki Tonogai, l’histoire peut encore nous surprendre

  7. Kinkette a dit :

    Personnellement,je n’ai pas réussi à accrocher à Amatsuki, j’ai arrêté ma lecture en plein milieu. Il faudrait peut-être que je reprenne, mais franchement ça ne me donne pas envie plus que ça 🙁
    J’ai également arrêté les Gouttes de Dieux : c’est VRAIMENT trop long, je déteste les mangas où un chapitre = une mini aventure, et où au final l’histoire n’avance pas du tout. J’ai vu qu’au Japon on en est dans la trentaine de tomes, et ce n’est pas prêt de s’arrêter … mais ça sera sans moi les gars :'( (et pourtant, j’aime le vin et son histoire, mais là c’est trop).

    Sinon pour continuer avec ton article, on m’a également dit beaucoup de bien de Solanin, il faudrait que je le lise. Un Chien Gardien D’étoile m’avait l’air également sympa, mais là c’est le prix qui m’a rebuté :-/ je ne peux pas encore me permettre l’achat en masse de ce genre de tomes (malheureusement).

    Enfin, Nanja Monja m’avait aussi l’air intéressant, mais c’est justement le petit coté “Arriety” qui m’a rebuté … il faudra peut-être que je retente !

  8. 7plumes, le collectif blogueur » Blog Archive » Mangas : Et vous, vous avez lu quoi cette année ? – Partie 1/2 a dit :

    […] Mangas : Et vous, vous avez lu quoi cette année ? – Partie 1/2 By Ramzadmin • Les blogs, Les posts, Lire, Paoru • 13 jan 2012 […]

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Plumes, le collectif j-blogueur
Culture Guu

Agr�gator SAMA Jpop DB

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2019.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.