Paoru.fr


J-Music

Oui, vous pouvez vous trémoussez comme Hyde, ou tout simplement balancer la tête, c'est permis ici !

Interview Uplift Spice

  • Sumo

Uplift Spice

Suite et fin de notre petite série Uplift Spice à l’occasion de leur tournée française. Après un concours, une biographie, un live report, terminons en beauté par l’interview des 4 membres du groupe.

Timides au départ puis rapidement détendus et souriants, Yookey, Chiori, Kenji et Tovita ont accepté de répondre à nos questions quelques heures avant leur premier date hexagonale. Au programme : la scène et le public français, l’écriture et la composition des morceaux du groupe. Un moment privilégié, pour lequel je remercie Soundlicious… C’est maintenant à votre tour d’en profiter, enjoy 😉

YookeyBonjour Uplift Spice. Première question, toute simple : à quelques heures du concert, comment vous vous sentez ?

Yookey : J’ai super hâte d’y être !

 Et pour les autres ?

Les autres : Nous aussi ! (Rires)

Quelle image avez-vous du public français ? À quoi vous attendez-vous ?

Yookey : Chiori a un ami français qui lui a dit que le public français était très sage, qu’il ne bougeait pas beaucoup et se contentait juste d’écouter la musique. On n’a pas d’attente particulière ou d’image précise cela dit, mais c’est comme ça qu’on nous l’a décrit.

 À propos de votre setlist, comment la préparez-vous : avec vos morceaux préférés ou les plus populaires ?

Chiori : Au Japon, on vient de sortir notre nouvel album, Paradigm Shift, donc lorsqu’on tourne là-bas on joue surtout les morceaux de cet album. Mais pour notre venue en France, comme les gens connaissent surtout des morceaux de nos précédents albums qui sont passés en clip, on a mis pas mal de ces morceaux dans la setlist.

Quel est le morceau que chacun préfère jouer sur scène ?

Tovita : Justice.

Chiori cherche…

Kenji : Omega Rythm

Chiori cherche encore…

Yookey : Hallelujah

Mais euuuuh, arrêtez de vous moquer !Et pendant ce temps, Chiori cherche toujours, ce qui ne manque pas de faire rire tout le monde !

Chiori : C’est difficile ! (Rires) Je dirais, en fait, que ça dépend des jours. Ça dépend aussi de la réaction du public. S’il est plutôt calme, jouer un morceau plutôt doux ça marche bien et je trouve ça agréable. S’il est en train de bouger dans tous les sens je vais plutôt me sentir à l’aise dans un morceau plus « destroy »…

Ce qui compte c’est donc d’être en adéquation avec le public…

Chiori : Voilà c’est ça.

Yookey, quand vous composez vos morceaux est-ce que vous pensez à la scène ?

Yookey : Pas du tout ! (Rires) Mais par contre cela arrive qu’on adapte ensuite les morceaux pour la scène.

Quelles sont vos sources d’inspirations pour l’écriture des morceaux et des paroles ?

Yookey : Pour la musique tout ce qui rentre dans mes oreilles est source d’inspiration, que ce soit de la pop, de la dance, du métal… Tout ce qui j’entends me sert pour mes propres compositions.

Chiori : J’écoute assez peu de musique japonaise, plutôt de la musique occidentale, même si j’écris en japonais. Donc je ne peux pas vraiment dire que je sois inspirée par un artiste en particulier. En fait quand j’entends les compositions de Yookey, j’essaye de voir ce qui colle le mieux.

Quand j’écoute des morceaux dans une langue étrangère je ne comprends pas grand-chose mais certains passages me restent dans la tête et j’essaye de faire en sorte que nos morceaux produisent le même effet.

Kanojo est l’un des morceaux les plus populaires en France, comment est-il né ?

Chiori : Quand Yookey me file ses compositions et ses démos, je chantonne la mélodie et sur Kanojo c’est le refrain « Machine gun demo kowasenakute » qui m’est venu en premier…

 Que ce soit dans Kanojo ou sur d’autres morceaux on ressent une vraie explosivité dans vos morceaux. Qu’est-ce qui vous rend si explosif et d’où vient toute cette énergie ?

Question qui laisse tout le monde pensif… Et ce gros blanc se termine bien sur par un rire général.

Fou rire général ^^

Tovita : Tous les sentiments comme le stress qu’on accumule dans la vie de tous les jours explosent sur scène. À vrai dire on est tous un peu timide et tout ce qu’on n’ose pas dire dans la vie, on l’exprime sur scène.

La question suivante concerne les musiciens : qu’est-ce que vous aimez dans les textes de Chiori ?

Kenji & Tovita, les deux frèresYookey : Ce qu’il y a de bien dans ses paroles c’est qu’il y a plusieurs niveaux de lectures et on ne peut pas tout comprendre à la première lecture. Plus on lit et plus on comprend la profondeur des paroles. Si deux personnes lisent le texte, chacun en aura une interprétation différente.

Chiori : Du coup, parfois, même des Japonais disent qu’ils ne captent rien aux paroles ! (Rires)

Tovita : J’aime bien qu’elle utilise pas mal de mots peu usités en japonais.

Et réciproquement, Chiori, qu’est-ce que vous aimez chez vos musiciens ?

Chiori : En fait il y a deux choses que j’aime bien. D’une part en concert, quand il faut y aller à fond, on est tous sur la même longueur d’onde, personne ne fait son truc dans son coin.

D’autre part ils sont tous très sérieux, se donnent à fond pour le groupe. Il n’y en a pas un seul qui veut tirer la couverture à lui, pas de « moi, je ». Et pour ça je les respecte. Il y a ce sentiment de vraiment faire partie d’un groupe et d’avancer tous ensemble qui est très agréable.

Yookey, qui la charrie un peu : Ouais attend, tu nous le dis jamais ça, d’où tu nous respectes ? (Rires)

 Qu’est-ce que vous aimeriez que les Français se disent après vos concerts ?

Yookey : Que c’était trop bien ! (Rires)

Chiori : L’idéal serait qu’ils aient envie de nous revoir, donc on va tout faire pour qu’ils aient cette envie-là !

 On vous le souhaite… Merci Uplift Spice !

 Remerciements à Chiori, Yookey, Tovita et Kenji pour leur temps et leur simplicité. Merci également à Sae pour son travail d’interprète et à Stéphane pour la mise en place de l’interview.

anime manga aggregator sama Sama It!


4 Commentaires pour “Interview Uplift Spice”

  1. Aude a dit :

    Je crois que l’ami de Chiori lui a raconté des cracks ^^
    C’était du délire leur concert parisien !

  2. Darky a dit :

    😮 il me manque. Sûre et certaine que leur pote français va voir des concerts de Benabar et Patrick Fiori ! Je pensais que c’était plutot les japonais qui se contentaient d’écouter et de faire “ce qu’il y a à faire”.
    C’est sûre que leur concert à Paris était magique pour ne pas dire mythique. On veut les revoir.

  3. ibu a dit :

    BIEN SUR on veut vous revoir!!!! revenez à MARSEILLE Je vous attend avec joie !!! je vous adore dai ski !!! 🙂

  4. Zeydix a dit :

    Ce groupe m’éclate trop x)

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Plumes, le collectif j-blogueur
Le blog de gally

Paperblog http://www.wikio.fr

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2019.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.

Curabitur tristique risus sem, accumsan tempus nunc pulvinar