Paoru.fr


J-Music

Oui, vous pouvez vous trémoussez comme Hyde, ou tout simplement balancer la tête, c'est permis ici !

Uplift Spice : Live report version longue d’un chocobo conquis

  • Sumo

Uplift Spice

Après une bonne soirée j-music en live comme je n’en avais pas fait depuis longtemps (depuis Abingdon Boys School en 2009, c’est dire !), j’ai pu assister au concert d’Uplift Spice samedi dernier à la Maroquinerie, à Paris. Comme j’ai eu également l’opportunité d’être présent dès 14h pour une interview du groupe (en ligne dès la semaine prochaine). Nous voilà donc parti pour un report version longue ! Bonne lecture 😉

Uplift Spice : une tournée j-rock qui démarre fort !

Vendredi 29 octobre, aux alentours de 17h…. Quatre jeunes gens débarquent dans un aéroport parisien. Leur manager, tout aussi excité qu’eux, mitraille l’arrivée du groupe pour nous en faire profiter sur Twitter. Uplift Spice quitte pour la première fois sa terre natale et vient de débarquer en France. Une première occasion pour saluer deux fans qui guettaient leur arrivée avec une évidente impatience !

これでツアー回るぞ〜 on Twitpic出待ち写真UP忘れてた〜↓↓↓ on Twitpicただいまスーパーで買い物中。 on Twitpic

Le groupe de punk-rock est invité par le tourneur Soundlicious pour une tournée de 6 dates dans l’hexagone, avec l’aide du célèbre camion de Gekido Tour, qui a déjà transporté moult artistes nippons (il pourrait en dire des choses ce camion !).  Bref, les choses sérieuses ont commencé dès le lendemain par un sold out à la Maroquinerie, de quoi remplir de joie le quatuor japonais, aussi curieux que désireux de tester la scène française.

Avec ma chère pingu-caméragirl (aka Gally) nous avons pu les rencontrer pour l’une de leur première interview puis nous avons laissé le groupe vaquer à ses occupations, c’est à dire la répétition et la réalisation de la balance (équilibrer le son entre les différents instruments entre eux et avec la voix de Chiori). Nous nous sommes faits aussi petits que possible et pris quelques photos pour vous faire profiter de cet instant sympathique et (presque) détendu.

Répétition Uplift SpiceRépétition Uplift SpiceRépétition Uplift Spice

18h est rapidement arrivé… Les premiers fans, ravis, sont venus occuper le premier rang de la salle puis c’est un flot continu de personnes en tous genres qui remplit la fosse et les gradins : du monsieur et mademoiselle tout le monde, des métalleux, des jeunes filles excitées comme un chat sauvage sur une souris en sous-vêtements Aubade, des geek Nolifiens, des journalistes qui repèrent les quelques coins au bon potentiel photographique, etc. Bonne humeur, fébrilité et impatience étaient là, il ne restait plus qu’à attendre.

20h : les lumières s’éteignent, avec un peu de retard. Les membres du groupe arrivent, chargés à bloc, et saluent la foule tel des boxeurs sur le bord du ring. Le concert débute avec Zero In puis Justice et la première partie de la setlist. Uplift Spice démontre que sa réputation de groupe vif et puissant n’est pas volée. On sait déjà que Chiori sait donner de la voix et du peps et ce soir on constate que tout le groupe fait preuve de la même énergie.

Chiori galvanise la foule

La salle jouit d’une bonne acoustique et sa taille modeste permet à tout le monde d’en profiter, des premiers rangs de la fosse aux gradins plus en hauteur. Le premier MC est l’occasion pour Chiori de tenter quelques mots en français, soutenue par une foule qui a quelques notions de japonais. L’échange n’est pas toujours facile, mais les tentatives de la chanteuse sont portées par la ferveur du public, qui en profite pour ponctuer le tout de quelques “CHIORI ! DAISUKIIIII !” qui amusent l’intéressé et les autres membres du groupe. De toute façon, chacun a eu le droit à sa déclaration ce soir. L’ambiance est plutôt bonne et tout se passe très bien.

Le concert reprend avec Ni jū san-ya et une énergie intacte. Les morceaux s’enchainent, provenant de l’ensemble du répertoire du groupe, avec plusieurs titres de leur dernier album, Paradigm Shift, sans oublier les morceaux qui les ont rendus célèbres, sur Nolife et ailleurs : Kanojo, Omega Rhythm, Memento, NGC 224, etc. Qu’ils soient récents ou plus anciens, chaque morceau est joué sans fausse note, même avec les bonds répétés des guitariste et bassiste… Tovita n’est pas en reste non plus et enchaîne les paires de baguettes, visiblement moins solides que lui.

 Kenji brille de milles feux à la basseUplift SpiceUplift Spice

Arrive ensuite un second MC où le groupe a bien compris que le public français est survolté et lui délivre un “ vous êtes chaud ! ” bien mérité, avec après une reprise en cœur réussie de Kanojo. Alors que le concert entame son derniers tiers, la chanteuse en profite pour remercier la chaîne Nolife, a qui le groupe doit une bonne partie de sa popularité dans l’hexagone. Suzuka, animatrice de la chaîne, est d’ailleurs présente avec une large partie de ses collègues et elle en profite pour saluer Chiori en hurlant avec joie de l’autre bout de la salle. Le lien entre Uplift Spice et Nolife est donc bien là… Et fait plaisir à voir !

Jusqu’au bout, le groupe enchaîne les morceaux en se donnant à fond, malgré un jetlag de 10 heures dans les gencives qui pourrait en assommer plus d’un. Le concert s’achève une première fois sur un Hallelujah survolté et une salle en transe, qui aurait bien voulu repartir pour une seconde heure de show. Uplift Spice est donc revenu pour un rappel avec Hanabi no Iro et des remerciements au public avant de le quitter…

ChioriYookey

Ou pas. En effet, même avec le manque de sommeil et un concert dans les pattes, Uplift Spice se lance ensuite dans une séance de dédicaces. Plus d’une centaine de personnes s’étaient procuré le poster à l’effigie du groupe et ils ont pu rencontrer Chiori, Yookey, Tovita et Kenji, tous les 4 sur un petit nuage après cet essai transformé avec le public de la capitale.

Ainsi s’achevait la première soirée Uplift Spice…Quoique non, pas encore !

Une vingtaine d’irréductibles fans décide d’attendre leur idoles à l’extérieur de la salle, devant la fameuse “ sortie des artistes “. Une fois la salle rangée et nos stars du soir fin prêtes à rendre l’âme sur l’oreiller, ils saluent donc, une dernière fois, leurs admirateurs avec quelques bye bye et coups de klaxon bien mérités. Après tout la soirée fut réussie et on souhaite, nous aussi, que les autres salles leur réservent le même accueil. Car Uplift Spice en concert, ça le fait bien !

 

Tovita qui finit en beauté !

Pour ceux qui ont envie de rejoindre le groupe sachez qu’il reste encore trois dates à Toulouse, Marseille et à Bruxelles en Belgique. Plus d’infos sur le site web de Soundlicious.

Setlist : 01.ZERO-IN 02.Justice 03.鬼(Oni) 04.シェルター(Shelter) 05.二十三夜(Nijuu san ya) 06.スターバースト(Star blast) 07.ガリレオ(Galileo) 08.マイノリティ・パレード(Minority parade) 09.カノジョ(Kanojo) 10.Memento 11.銀河赤道(Ginga sekidou) 12.NGC224 13.カタチ(Katachi) 14.リバティ・ベル(Libdrty bell) 15.オメガリズム(Omega rhythm) 16.hallelujah -encore- 花火の色(Hanabi no iro)

anime manga aggregator sama Sama It!


4 Commentaires pour “Uplift Spice : Live report version longue d’un chocobo conquis”

  1. Aude a dit :

    Un concert comme je pense j’en ferai rarement.
    Juste énorme ! J’ai adoré !

  2. ramza a dit :

    Tu étais sur place, hannn y a plein de gens que je n’ai pas vu :/

  3. 7plumes, le collectif blogueur » Blog Archive » Uplift Spice : Live report version longue d’un chocobo conquis a dit :

    […] Retrouvez l’article complet sur Paoru.fr […]

  4. JapanCorner a dit :

    Un concert explosif.
    http://www.youtube.com/watch?v=WWrA5Xiwdu8

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Journal du Japon
Culture Guu

Agr�gator SAMA Jpop DB

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2019.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.

ut dictum justo felis commodo ultricies neque. eleifend elit. elit. non mattis