Paoru.fr


Manga & Japanimation

Adachi, Yukimura, Inoué, Morita et les autres, le dernier Bones ou un opening fandard, c'est ici !

Un bus passe : Mizu Sahara est envoutante !

  • Sumo

Un bus passe..Un arrêt de bus… ça évoque quoi pour vous ?

En ce qui me concerne, cela évoque les années de collège et de lycée, un moment pour finir mes nuits, musique sur les oreilles, un temps de discussions avec quelques camarades ou une tentative maladroite pour croiser le regard d’une fille…

Tout ça est bien loin aujourd’hui et c’est donc avec une curiosité mêlée de nostalgie que j’ai découvert Un bus passe, recueil d’histoires courtes signées Mizu Sahara, alias Sumomo Yumeka ou Saraha Keita, une mangaka connue et reconnue depuis son titre My Girl, sorti chez nous en juin 2010 chez Kazé Manga, le même éditeur de ce nouveau titre d’ailleurs.

Love, exciting and new (air connu)

Les arrêts et les trajets en bus de ce one-shot nous dévoilent les histoires d’amours d’adolescents et de jeunes adultes : un salarié débutant se lie à une lycéenne aux romances compliquées, une élève persuade son professeur de la retrouver dans quelques années, une jeune femme, autrefois ignorée par le garçon de son cœur, se promet de ne pas faire de même avec ce nouveau voisin, timide et maladroit…

Deux enfants issus de deux pays en guerre sont prêts à tout pour parcourir à nouveau le chemin de l’école ensemble. Deux amis découvrent avec surprise que l’amour qu’ils se portent l’un à l’autre est réciproque.

Moments fugaces mais amours intenses…

Les huit récits qui composent Un bus passe ont le parfum unique des premières amours. Ils évoquent aussi bien la puissance du premier battement de cœur, presque étourdissant, que l’incertitude de cette découverte, si désarmante. Mizu Sahara résume ses histoires à ces quelques instants clés, où tout commence, et se débarrasse du reste. Lorsque le bus doit partir, il n’y a plus de place pour les longs discours et les protagonistes doivent se jeter à l’eau avant la fermeture automatique des portes.

Un bus passeCar que ne ferait-on pas pour conserver ces trajets à deux, issus du hasard des rencontres certes, mais si rapidement remplis de discussions complices? Les sentiments et leur réciprocité sont incertains, les trajets sont fugaces et les émotions ressenties passent d’anormalement fortes à “submergeantes”…

Le reverrai-je encore demain ? Quelle ligne prend-elle ? C’est la fin de l’année, c’est maintenant ou jamais, je dois lui dire !

Autant de questions et d’auto-confessions qui parsèment la fin de notre adolescence et notre découverte des sentiments. Ceux qui l’ont vécu se remémoreront, ceux qui le vivent s’identifieront instantanément…

Mizu Sahara, créatrice d’émotifs anonymes…

À la lecture de ce shôjo, paru le 25 août dernier, on perçoit d’abord des personnages qui ne sont, graphiquement parlant, pas inoubliables… Un chara design correct mais sans plus. Cependant, petit à petit, on découvre des émotions parfaitement rendues, on savoure une mise en scène maîtrisée, on s’amuse de la narration qui change d’une histoire à une autre. Au final on se retrouve happé par un recueil où chaque “je t’aime” – car c’est finalement de ça qu’il s’agit – est différent des autres, et possède une couleur qui lui est propre dans un arc en ciel de déclarations amoureuses.

Dans Un bus passe vous ne croiserez aucune destinée extraordinaire, aucune princesse aux pouvoirs magiques ou autre Mario parti sauver sa Peach… Car les protagonistes ne sont que l’enveloppe de sentiments universels, des costumes que chacun d’entre nous peut (ou a déjà) endosser.

Vous l’aurez compris voici un petit bijou shôjo/josei pour cette rentrée. De plus, fait rarissime en ces temps d’augmentation des prix de nos chères lectures, Un bus passe bénéficie d’un excellent rapport qualité prix : grand format, très nombreuses pages couleurs, couverture réussie et le tout pour un petit 9.90€. Alors que tous les one-shot de qualité passent désormais à 12 ou 15€, cela valait le coup d’être mentionné !

Vous n’avez donc plus aucune excuse, allez vous le procurer !

anime manga aggregator sama Sama It!


Un commentaire pour “Un bus passe : Mizu Sahara est envoutante !”

  1. 7plumes » Blog Archive » Un bus passe : Mizu Sahara est envoutante ! a dit :

    […] Retrouvez l’article complet sur Paoru.fr […]

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Plumes, le collectif j-blogueur
Culture Guu

Agr�gator SAMA Jpop DB

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2019.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.

dictum ut felis amet, eleifend Donec adipiscing ultricies porta.