Paoru.fr


J-Music

Oui, vous pouvez vous trémoussez comme Hyde, ou tout simplement balancer la tête, c'est permis ici !

Japan Expo 2011 – Y a quoi à se mettre sous la dent (3) ?

  • Sumo

Pour la troisième semaine de suite, voici le programme des invités de la Japan Expo. Après quelques invités manga et la première moitié du JE Live House, voici deux nouvelles raisons d’aller y trainer ses oreilles pour les fans de j-music : Shanti & 1000say . Bonne lecture !

ShantiShanti : Voici une artiste, comme on le dit des gens qui touchent à de nombreux arts : chanteuse, guitariste, auteur de ses chansons, danseuse, peintre et enfin co-présentatrice de J-mélo, une émission de musique sur la chaîne NHK World diffusée à travers 180 pays du monde. Un programme dont les présentatrices me tapent décidément dans l’œil, comme ce fut le cas avec Ai Takekawa l’an dernier.

De son nom complet Shanti Snyder elle est née d’un père américano-musicien et d’une mère japonaise, un métissage extrêmement séduisant si vous voulez mon avis (comme vous pouvez le voir ci-contre). Son attrait pour la musique commence vers l’âge de 15 ans, comme elle l’explique elle-même dans une interview à Japan Today en mai dernier : “J’ai toujours été une grande passion pour les arts, j’aimais peindre et écrire des histoires. J’ai fait de la danse contemporaine et du ballet pendant une dizaine d’années. Plein d’amis musiciens de mon père voulaient que je me mette à la musique et m’ont invité à faire quelques démos, pour le fun. C‘est là que j’ai réalisé que j’aimais chanter et que je voulais le faire pour le reste de ma vie. Je me suis mise au Gospel et j’ai pris des cours de chant à 16 ans, puis j’ai commencé à écouter beaucoup de R&B, de la soul et du jazz“. Voilà pour les influences et la naissance artistique de cet artiste nu jazz.

Son père lui donne alors un excellent conseil : pour apprendre ce métier, le mieux est de travailler auprès de grands musiciens, auteurs et arrangeurs et de s’en inspirer. Elle en prend bonne note et collabore avec de nombreux artistes nippon de différents horizons : Crystal Kay, Toku, Marleen, Take 6, Hajime Yoshizawa, Atsuki d’Exile, etc.

Parmi ces collaborations, vous êtes sans doute plusieurs à en connaître une : celle avec Yoko KANNO qu’elle accompagne à plusieurs reprises à l’écriture ou au chant, notamment sur le morceau Sora, qui appartiens à la bande son du film d’Escaflowne (dont je vous parlais il y a peu dans le dossier Bones). Voici le morceau en question :

Elle se fait connaître en 2008 au Japon où son morceau Home est utilisé pour une pub populaire de café, ce qui lui permet de faire un carton sur iTunes. Elle enregistre ensuite son premier album indépendant, Share My Air, à Paris avec les musiciens français Jean-Michel KAJIDAN et Jean-Philippe RYKIEL et devient l’animatrice de J-mélo jusqu’en 2010. Depuis elle a signé chez la maison de disque Columbia et elle a sorti deux albums : Born to sing en juin 2010 et Romance with Me en janvier 2011. Voici ce que donne son clip Love Matters, un aperçu de sa belle petite voix…

J’en profite pour préciser qu’elle sera en concert gratuit à la maison de la culture du Japon le 21 juin avant de venir se produire sur la scène du JE. Et puisque l’on parle du JE, voici un petit message de l’artiste pour sa venue à la Japan Expo, dans une langue de molière très correcte s’il vous plait !

Autre groupe, autre genre : 1000say (aka a toushand say). Ce groupe électro-rock avec deux chanteurs commence à exercer en 2005 et sort son premier album en 2007 : STARGAZE ORCHESTRA. Leurs influences sont très nombreuses, comme ils l’expliquent dans une interview donnée à Kochipan en janvier dernier : “oasis, weeze, smashing pumpkin, Manic Street Preacher, U2, Radiohead, My Bloody Valentine, FEEDER, Sigur Ros, Björk; The Postal Service, SUPERCAR, cornelius, the band apart, I’am robot and proud, YMO, capsule, Rei Harakami, DE DE MOUSE, Daft Punk, Buffalo Daughter, Her Space Holiday etc..“.

A thousand say

Leur style repose sur une base rock, comme le montre le clip de One Story, ci-dessous, mais le quator possède “une grande et profonde expression musicale avec de multiples couleurs à travers une bonne technique de la musique électro” et leur but est de “varier différentes essences afin de jouer les chansons que nous pensons être idéales” expliquent-ils eux même.

Leur premier festival, le MINAMI WHEEL 2008 a lieu, comme son nom l’indique, un an plus tard et permet à leur popularité de grimper petit à petit. 1000say enchaîne en janvier 2009 avec un second mini-labum, MICROWAVE HEARTBEAT puis est sélectionné single de la semaine sur le iTunes Store. C’est un succès qui leur permet de débarquer sur la chaîne NO LIFE. Depuis on peut également citer leur collaboration avec Disney pour une reprise du célèbre Ce rêve Bleu – A whole new world (oui voilà la chanson d’Aladdin) et un album en préparation pour 2011. On finit avec le clip d’Holy Rain, le clip préféré du groupe, qui met bien en avant leur coté électro :

Voilà pour cette seconde partie j-music. J’aurais pu aussi vous parler de Lightning, le groupe de heavy metal, Golden Bomber, le groupe de visu ou enfin de Hangry&Angry, le duo qui revient à nouveau au JE… Mais j’avoue n’être que peu séduit. Peut-être plus tard donc, mais après la présentation des invités japanime au prochain numéro !  Bonne fin de semaine à tous 😉

Visuels et vidéos : © MEGUMI OYAMA , © 2011 1000say All rights reserved ,

Programme Japan Expo 2011 :

Manga (1)

Manga (2) et Japanime

J-Music (1)

J-Music (2)

anime manga aggregator sama Sama It!


≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Journal du Japon
Le blog de gally

Paperblog http://www.wikio.fr

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2019.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.

ut dolor pulvinar eleifend leo. dapibus sed Aliquam Curabitur risus.