Paoru.fr


J-Music

Oui, vous pouvez vous trémoussez comme Hyde, ou tout simplement balancer la tête, c'est permis ici !

Japan Expo 2011 : Y a quoi à se mettre sous la dent pour l’instant ? (2)

La semaine dernière nous faisions le point sur les invités attendu au Parc des expositions de Villepinte pour la Japan Expo 2011, dans le domaine du manga.

Vendredi dernier, c’est la j-music qui est venu squatter les boites des journalistes spécialisés : l’agence de presse de Japan Expo, Sefa Event, nous annonçait la liste des 11 artistes du JE live House, la scène musicale de l’évènement, et de ses 15 showcases. Voici une première fournée de 5 artistes… Bonne lecture !

May'n Sheryl

May’n : On commence avec l’une des plus grosses affiches de l’évènement, de chez Victor Entertainment. Agée de 21 ans, la chanteuse de J-pop de Nagoya est notamment connue pour être la voix de Sheryl Nome, dans l’anime Macross Frontier (image ci-contre), en 2007. Mais tout commence bien plus tôt, lorsqu’elle n’a que 13 ans elle participe au concours Horipro – Talent Scout Caravan – Love Music – Audition et qu’elle parvient à se hisser dans le quator parmi près de 35 000 participants.

Sa carrière pro débute 2 ans plus tard avec son single Crazy Crazy Crazy suivi par Sympathy la même année. Sa première rencontre avec l’animation se fait avec Love Get Chu en 2006. Vient ensuite Macross Frontier pour lesquels elle signe plusieurs morceaux, Diamond Crevasse et Lion étant les plus connus. Voici la version live de ce dernier, qui vous donnera un aperçu de sa voix de soprano :

La demoiselle enchaîne les festivals et se classe de mieux en mieux dans l’Oricon weekly. En 2009 elle atteint la seconde place avec le  mini-album May’n☆Street et elle a fréquemment occupé le top ten depuis. Preuve de son envergure, le 24 janvier 2010 : elle fait un sold out au mythique Budokan, qu’elle parvient à remplir rapidement une seconde fois, le 6 mars dernier. C’est donc LA grosse affiche du festival.

PASSPO☆

On continue dans le mainstream avec les idols kawaii du festival : Passpo☆. Un groupe encore tout jeune, puisqu’il s’agit de 10 demoiselles de 16 à 20 ans qui se sont associées en 2009. Leur premier single, Let it Go, sort le 31 mars 2010 et un premier album arrive le 6 décembre. Les jeunes chanteuses signent ensuite chez Universal Japon en 2011, qui veut donc promouvoir son dernier groupe au delà des frontières nippones. Shojo Hiko, leur premier single chez la maison de disque, est sorti début mai et s’est hissé en première place des ventes. Si on en croit Japan Expo, le jeu de scène du groupe rencontre un succès phénoménal… Je vous laisse seul juge avec un live de Let it Go :

Autre groupe féminin, mais qui capte nettement plus mon attention : LAZYgunsBRISKY, composé de 4 amies de lycée qui nous proposent un rock garage assez tentant, avec une influence rock-hippie US des années 70-80, aussi bien dans l’image (cf leur site officiel) que dans leur musique. Ce groupe indie se forme en 2006. Lucy (au chant), izumi (guitare), azu (basse et choeur) et Moe (batterie) enregistrent un an plus tard leur premier cd démo, the trip.

lazygunsbrisky

En 2008 c’est le premier album qui pointe le bout de son nez et se nomme quitoxic. En décembre le quator fait un tour par la case Major (chez Victor Entertainment) et sort deux albums : Catching et 26 times. Pour des raisons que je ne connais pas (pour l’instant), elles créent  leur propre label G.O.D Records en novembre 2010 et lance leur premier single, CHILDHOOD, vendu uniquement en concert. Voilà pour l’histoire, passons au clip, celui de Goodnight :

On continue avec une curiosité rock-folk que les visiteurs de JE sud connaissent peut-être déjà : TarO&JirO, deux frères guitaristes et chanteurs qui ont débuté en 2000 au Japon. Depuis 2009 ils ont entamé un parcours en Europe pour parfaire leur style et tenter l’aventure hors de leur pays natal, qu’ils regagnent de temps à autre. Ils débarquent ainsi à Londres en 2009 et jouent d’abord dans la rue, près du London Eye, puis se produisent chaque semaine dans un pub, jusqu’en mai 2010, où ils décident de rentrer au Japon.

TarO&JirO

Leur voyage et leur nouvelle expérience semblent porter leurs fruits et le duo enregistre un premier album pendant l’été 2010. Ils repart en Europe, à Japan Expo Sud plus précisement, en février dernier puis se produit dans la rue en face du Vieux Port de Marseille, passe à la radio et enfin donne un dernier concert avant de se diriger vers Paris en avril. Comme les vidéos live du JE sud sont généralement celles de fans pas vraiment caméraman dans l’âme et que le clip proposé par JE n’a pas grand chose à voir avec les live du duo, voici un clip artisanal tourné lors d’un concert dans la rue à Kawasaki.

Et puisqu’on est dans la ré-exploitation de filon made in JE, re-voici l’artiste électro-pop MEG. Vous la conaissez déjà, aussi me contenterai-je de faire court : MEG fait ses débuts en 2002 avec le titre Scanty Blues. Par la suite, ses albums Beam, Step et Beautiful se classent aux premiers rangs des charts sur le site iTunes Music Store, ventes européennes et japonaises incluses. Un petit clip pour la route, celui de Beautiful :

Voilà pour cette première partie J-Music. La seconde est disponible en cliquant le lien ci-dessous. La japanime arrive dans les prochains jours. Bonne semaine à tous 😉

Programme Japan Expo 2011 :

Manga (1)

Manga (2) et Japanime

J-Music (1)

J-Music (2)

anime manga aggregator sama Sama It!


≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Plumes, le collectif j-blogueur
Le blog de gally

Paperblog http://www.wikio.fr

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2019.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.