Paoru.fr


Manga & Japanimation

Adachi, Yukimura, Inoué, Morita et les autres, le dernier Bones ou un opening fandard, c'est ici !

Studios Bones, une décennie marquante. Épisode 2 : Escaflowne The movie & Hiwou Senki

  • Sumo

Escaflowne The movieContinuons notre petit voyage dans le passé du studio d’animation Bones, pour nous intéresser cette semaine à l’année 2000. Bon voyage et bonne lecture !

Escaflowne : A Girl in Gaea

Le 24 juin sort sur les écrans le film d’Escaflowne : A Girl in Gaea ou Tsubasa No Kami, toujours produit par la Sunrise, mais animé par les studios Bones. Il s’agit en fait d’une nouvelle version dirigée par Kazuki Akane, plus sombre que la série TV, avec des personnages remaniés aussi bien graphiquement que dans leur caractères, par Nobuteru Yuki lui-même. Ce dernier avoue au passage, dans une interview au webzine Ex, qu’ Hitomi reste son personnage préféré parmi toutes ses créations. Sur le film, il partage la direction de l’animation avec Hiroshi Ôsaka.

Quelques unes des scènes d’action sont confiées à quelques talents du studio, comme la scène de combat d’ouverture du film, à l’épée, dont environ une minute et demi est due à Yutaka Nakamura. Animateur clé sur Bebop et sur la série Vision of Escaflowne, il a depuis occupé ce poste à de nombreuses reprises sur des productions non négligeables ( Darker Than Black, Fullmetal Alchemist, Sword of the Stranger, etc…) et le film de FMA : Conqueror of Shamballa lui doit beaucoup (storyboard, drawing director, original picture, production director).

Cette scène d’introduction va d’ailleurs en faire baver d’admiration plus d’un à l’époque et reste toujours appréciable, même dix ans après… la preuve :

Dans une interview à Manga World, Kazuki Akane explique comment a été imaginé ce film :

Le public que nous avions visé avec la série télé avait justement le même âge que Maaya Sakamoto (ndr : la doubleuse de Hitomi et chanteuse du générique). C’était une jeune fille pour la série, nous avons retrouvé une jeune femme pour le film… et le public avait donc vieilli avec elle. Par conséquent, nous avons pu donner cette relecture plus mature de la série.

Pour ce qui est de l’aspect visuel, Nobuteru Yûki avait uniquement créé les personnages de la série animée. En revanche, sur le film, il était également directeur de l’animation. Il a tenu à mettre cette implication supplémentaire au service de notre décision de « vieillir » Escaflowne et a recréé tous les personnages dans cette nouvelle optique.

Enfin, on confie la bande-son à Yoko Kanno. Elle collabore pour la seconde fois (après Please Save My Earth) avec Hajime Mizoguchi … qui n’est autre que son mari ! (À l’époque en tout cas, puisqu’ils divorceront en 2007).

Bandai Visual distribuera le film en DVD l’année suivante mais il faudra attendre août 2006 pour qu’il sorte dans l’hexagone, chez Dybex. Les fans de la série sont divisés sur cette nouvelle version, aussi bien aux États-Unis (ou la série TV avait fait un gros carton, bien au delà du succès au Japon) qu’en France. Mais la qualité technique indéniable permet de convaincre quand au potentiel du studio Bones.

Karakuri kiden Hiwou senki

Du  coup, ce dernier a dorénavant les mains libres pour produire une série entièrement en interne. Le projet  Karakuri kiden Hiwou senki ressort donc du placard, pour 26 épisodes et il est confié à Hiroshi Ôsaka.

Cette série originale, créée par Noboru / Shō AIKAWA (Dangaiô, Yôma, AD Police) et dirigée par Tetsuro AMINO (Iria, Macross 7) raconte le duel entre des enfants, à bord d’un robot géant, et un clan de samouraï à l’ère Meïji. Diffusée sur la NHK BS-2 du 24 octobre 2000 au 1er mai 2001, la série connait un succès honorable pour une première.

Un petit extrait ? D’accord, voici les 5 premières minutes du premier épisode :

Et voilà c’est tout pour cette semaine. Rendez-vous la semaine prochaine pour l’année 2001, très chargée, où le studio enchainera Angelic Layer, le film de Cowboy Bebop et le fameux Rahxephon !

Dossier Bones, une décennie marquante :

Épisode 1 : les débuts…

Épisode 2 : Escaflowne The movie & Hiwou Senki

Épisode 3 : Angelic Layer & Cowboy Bebop

Épisode 4 : Rahxephon & Wolf’s Rain

Épisode 5 : Scrapped Princess & Rahxephon (bis)

anime manga aggregator sama Sama It!


2 Commentaires pour “Studios Bones, une décennie marquante. Épisode 2 : Escaflowne The movie & Hiwou Senki”

  1. GreenDee a dit :

    La scène d’intro d’Escaflowne the movie … j’en frissonne encore, je crois que je ne regarde ce film que pour cette scène d’ailleurs … ;D

  2. ramza a dit :

    On est en train de se refaire la série avec Gally (je me suis procuré le bôôôôôoô coffret qui coute un bras de chez Dybex) et y pas à tortiller du cul, le film va suivre dès que nous aurons fini !

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Plumes, le collectif j-blogueur
Le blog de gally

Agr�gator SAMA Jpop DB

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2019.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.

luctus venenatis tristique Donec leo. neque. facilisis