Paoru.fr


Manga & Japanimation

Adachi, Yukimura, Inoué, Morita et les autres, le dernier Bones ou un opening fandard, c'est ici !

Interview coréenne avec Jung-Man CHO, l’auteur de Witch Hunter

Jung-Man CHOAujourd’hui petit retour en arrière, en juillet 2008. Nous sommes à la Japan Expo et votre cher chocobo, les ailes moites, se lance pour le site web Webotaku : il réalise sa première interview (!). La victime fut un auteur Ki-oon : Jung-Man CHO, le créateur du manhwa Witch Hunter. Le titre comptais à l’époque 1 seul petit volume, alors que le onzième est sorti la semaine dernière.

Bon voyage dans le temps… et bonne lecture !

Bonjour monsieur CHO. Pour commencer, parlons un peu de vous… il paraît que vous avez découvert la bande dessinée vers l’âge de 13 ans lors d’un séjour à l’hôpital. Vous avez eu le coup de foudre ? Quelle est l’œuvre par laquelle vous avez commencé ?

C’était un choc que je n’avais jamais ressenti auparavant. Il s’agissait de Dragon Ball.

Durant le parcours qui vous a amené à votre première œuvre, Witch Hunter, qu’est-ce qui a été le plus difficile ?

Au départ cela était très difficile. En fait le métier de manhwaga est très mal vu en Corée car il est difficile de gagner de l’argent en exerçant ce métier… les parents ne veulent pas en général que leurs enfants deviennent manhwaga. Il a donc fallu que je persiste dans ma voie, ce qui a été pour moi très difficile. Une fois que j’ai débuté comme manhwaga, il m’a aussi été difficile de transcrire ce que je ressentais et d’arriver à transmettre les messages que je voulais faire passer.

Si on s’intéresse de près à Witch Hunter, deux choses ressortent : l’action et l’humour. Durant les affrontements on retrouve tous les styles de combats : pistolets, armes blanches, magie, combats à mains nues. Quels sont vos critères pour choisir les armes de vos personnages ?

witch_hunter_01La diversité des personnages est très importante. Par exemple le personnage principal utilise des revolvers et je ne voulais pas que d’autres personnages se servent de la même arme, ils utiliseront par exemple de la magie… c’est une façon d’éviter que le lecteur s’ennuie.

D’une manière générale, comment créez-vous vos personnages ?

Je commence d’abord par l’écriture du scénario où le personnage principal Tasha joue un rôle primordial. Je créé ensuite les autres personnages.

Les combats se déroulent entre les Hunters, qui sont des hommes, et des sorcières, qui sont elles des femmes. En sera-t-il toujours ainsi et pourquoi ce choix ?

En fait non, cela va changer. Des femmes vont apparaître plus tard dans la société des Hunters, vous verrez…

Les scènes de combat alternent avec des moments plus calmes mais les gags sont eux toujours présent. Faites-vous de l’humour une priorité dans Witch Hunter ?

Je pense effectivement que c’est très important, primordial pour ce genre d’œuvre. Si jamais je suis trop sérieux, les lecteurs vont s’ennuyer. J’ajoute de l’humour pour donner à Witch Hunter du dynamisme, pour créer des rebondissements.

Et justement cet humour et ces gags sont des choses très subjectives… testez-vous vos gags auprès de quelqu’un avant de les inclure dans l’histoire ?

Witch HunterC’est très important pour moi que l’humour reste « naturel » or si j’en discute avec d’autres personnes, cela devient un humour forcé. L’humour de Witch Hunter est donc celui que j’ai créé.

Le monde de Witch Hunter semble appartenir au monde du Moyen-âge alors que le Hunters possèdent des armes assez modernes : pistolets, lunettes de soleil ou même des écouteurs. Est-ce un simple choix esthétique ou plutôt l’envie de faire s’affronter le passé et le futur ?

Mélanger les genres permet de donner à Witch Hunter un côté divertissant. De plus, dans mon scénario, toutes les armes modernes dont disposent les Hunters sont à l’origine créés par les sorcières, donc il n’y a vraiment d’opposition.

Quand on vous pose des questions sur vos préférences, on s’aperçoit qu’elles sont aussi bien japonaises avec Dragon Ball, Berserk ou Rumiko Takahashi, américaines avec Jurassic Park 1, et même un peu françaises puisque vous déclarez que le Comte de Monte-Cristo fait partie de vos lectures favorites. Mais en ce qui concerne Witch Hunter, avez-vous voulu en faire une œuvre typiquement manhwa, ou au contraire un mélange de ces styles ?

C’est difficile de dire si un genre m’a influencé plutôt qu’un autre. J’essaye de tout lire, de voir un maximum de choses, qu’il s’agisse de roman, de cinéma… j’essaye de tout digérer.

Dans vos commentaires du premier tome, vous remerciez vos lecteurs en précisant « sauf ceux qui téléchargent illégalement les planches ». Pourquoi ce commentaire ?

Avatar Jung-Man ChoC’est un message que j’essaye de faire passer auprès des lecteurs car avant l’arrivée d’Internet en Corée, les auteurs de manhwa arrivaient sans trop de problèmes à vivre de leurs œuvres, mais dorénavant l’utilisation d’Internet est telle que les gens n’achètent plus et préfèrent télécharger illégalement. Il est devenu difficile pour les manhwaga de survivre dans ce contexte.

Notre site Internet s’intéresse à l’ensemble des loisirs asiatiques, alors pourriez-vous pour finir nous citer le dernier manga que vous avez aimé, le dernier film qui vous a plu ou le jeu vidéo qui vous amuse en ce moment ?

Dernièrement j’ai beaucoup apprécié Kung Fu Panda. D’une manière générale, j’aime beaucoup le cinéma coréen et j’essaie d’aller voir un maximum de films.

Un réalisateur en particulier ?

Kim Ki Duk, notamment pour son film Locataires.

Merci beaucoup à Jung-man CHO pour son accueil détendu et sympathique, et merci également à Cécile des éditions Ki-oon pour cette entrevue.

Visuels ©2006 by CHO Jung-man, Daiwon C.I. Inc.

anime manga aggregator sama Sama It!


4 Commentaires pour “Interview coréenne avec Jung-Man CHO, l’auteur de Witch Hunter”

  1. Guu a dit :

    Des jours, je me demande dans quel univers on vivrait si “Dragon ball” n’avait pas existé ^^

    Bien joué pour ta première interview en tt cas petit chocobo ^^

  2. ramza a dit :

    Dragon Ball en a marqué beaucoup comme on va petit à petit voir apparaitre des mangakas fan de One Piece ou Naruto, d’ici 5-10 ans je pense.

    Et merci pour le compliment, l’interview manque de fluidité ou de rebonds sur réponse mais je constate que j’avais potassé mon sujet, c’est déjà ça ^^.

  3. Page non trouvée Paoru.fr: PLUME, KWEEH & ROCK'N ROLL ! a dit :

    […] Interview coréenne avec Jung-Man CHO, l’auteur de Witch Hunter […]

  4. [Concours] Vous prendrez bien des mangas avec la bûche ? - Journaldujapon a dit :

    […] ne parvient pourtant pas à détester les sorcières… Pour en savoir plus retrouvez l’interview de l’auteur sur le site de […]

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Journal du Japon
Culture Guu

Agr�gator SAMA Jpop DB

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2019.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.