Paoru.fr


J-Music

Oui, vous pouvez vous trémoussez comme Hyde, ou tout simplement balancer la tête, c'est permis ici !

Oricon : une rétrospective 2010 sans idols & boys-band c’est possible ?

  • Sumo

oricon_logo

Voilà la question que je me suis posé à la lecture du bilan Oricon des singles les plus vendus de l’année 2010. Constatez par vous même à travers le top 10 :

01. AKB48Beginner – 954 283
02. AKB48Heavy Rotation – 713 275
03. ArashiTroublemaker – 698 542
04. ArashiMonster – 696 022
05. AKB48Ponytail to Shushu – 659 959
06. ArashiHatenai Sora – 656 343
07. ArashiLøve Rainbow – 620 057
08. AKB48Chance no Junban – 596 769
09. ArashiDear Snow – 591 207
10. ArashiTo be free – 516 142

Ce post tout à fait orienté a aussi une vocation de panneau d’alerte pour les futures générations déjà en émois devant le topless de la première crevette qui passe, et qui en oublient alors tout le reste, montée d’hormones oblige.

Je le dis donc haut et fort : ce qui se vend le plus au Japon n’est pas nécessairement ce qui se fait de mieux !

Une fois ce constat fait libre à vous de choisir votre style, avec le degré de formatage qu’il vous plaira. Car le problème n’est pas tant la présence que l’omni-présence des boys band et groupes d’idols. Chacun a parfaitement le droit à sa dose d’Arashi et d’AKB-48 ou son petit kiff de danse chorégraphié, et les meilleurs du genre ont du professionnalisme à revendre, mais que devient le reste, tout aussi valable ? Les éruptions japonaises et coréennes vide aussi bien les têtes que les portes monnaies nippons et contrairement aux volcans, ne laissent pas vraiment une terre fertile à tout autre écosystème sonore.

En vampirisant (un mot tellement à la mode cette année;) ) l’espace marketo-médiatique ils rendent le reste de la production invisible, noyée comme le sont aujourd’hui les mangas de qualité dans l’océan des étalages de nos chers libraires… (autre vaste débat cela dit, donc nous y reviendrons) Sans aucune intention de juger du niveau de qualité d’une catégorie musicale par rapport à une autre, pour éviter tous les débats fumeux et forcément infructueux sur les goûts et les couleurs, je préfère donc laisser de coté les paillettes et les podiums à ceux qui en rêvent et donner de la visibilité à la musique qu’elle soit pop, rock, électro, punk, de reggae voir même hip-hop. Il doit même y avoir un ou deux groupes estampillés mainstream, comme quoi je doit pas être encore totalement allergique !

Pour varier les plaisirs et éviter l’écœurement ou la lobotomie tout d’abord, et pour effectuer une rétrospective beaucoup plus riche de cette année 2010, voici le best-of en clip de cette année 2010, une rétrospective dans l’ordre chronologique. Bonne lecture, bon visionnage et, comme d’habitude bonne écoute !

Semaine 3 : Flow – Sign

Semaine 4 : Do As Infinity – Kimi ga Inai Mirai

Semaine 3 bis : Sakanaction – Aruku Around

Semaine 5 : Tokyo Ska Paradise Orchestra : Ryusei To Ballad

Semaine 7 : Porno Graffitti – Hitomi no Oku wo Nozokasete

Semaine 12 : THE BAWDIES – HOT DOG

Semaine 13 : BUCK-TICK – Dokudanjou Beauty

Semaine 14 : UVERworld – GOLD

Semaine 16 : BUMP OF CHICKEN – HAPPY

Semaine 17 : DOES – Bakuchi Dancer

Semaine 18 : Hilcrhyme – Daijôbu

Semaine 21 : FT ISland Flower Rock

Semaine 21 bis: moumoon – Sunshine Girl

Semaine 22 : ASIAN KUNG-FU GENERATION – Solanin

Semaine 20 bis : VAMPS – DEVIL SIDE

Semaine 24 : VAMPS – ANGEL TRIP

Semaine 25 : TOKIO – NaNaNa (Taiyou Nante Irane)

Semaine 25 bis : Toshinobu Kubota – LOVE RAIN ~Koi no Ame~

Semaine 25 ter : Dragon Ash – AMBITIOUS

Semaine 34 : Kyoudan Kishida & THE Akeboshi Rockets – HIGHSCHOOL OF THE DEATH

Semaine 38 : 10-FEET – hammer ska

Semaine 38 bis : The Bawdies – Just Be Cool

Semaine 39 : The Gospellers – Ai no Shooting Star

Semaine 39 bis : The Elephant Kashimashi – Ashita e No Kioku

Semaine 42 : Alan – Kanashimi wa Yuki ni Nemuru

Semaine 42 bis : Bump Of Chicken : Uchûhikôshi e no Tegami / Motorcycle

Semaine 42 ter : Ken Hirai – Sing Forever

Semaine 43 : Acidman – Alma

Semaine 43 bis : The ROOTLESS – One Day

Semaine 43 ter : Tsuyoshi Nagabuchi – Kizuna

Semaine 45 : Mao Abe 19-Sai no Uta

Semaine 46 : Aobozu ou Ao Bouzu – Asayake No Uta

Semaine 50 : Kana Uemura – Toire no Kamisama

Source : Total Manga et j’en profite pour remercier Daty de l’équipe pour son travail d’utilité publique sur le sujet, chaque semaine.

anime manga aggregator sama Sama It!


4 Commentaires pour “Oricon : une rétrospective 2010 sans idols & boys-band c’est possible ?”

  1. Guu a dit :

    Bon je peux pas écouter, chuis au boulot ^^° Mais ca m’a l’air d’une playlist bien sympa, au vu des qq noms que je connais 😀 Je vais m’écouter ca tranquillou ce soir.

    Et en parant d’Idol.. tu savais qu’Ayumi se mariait !!! Va y avoir du suicide masculin massif au Japon!

  2. ramza a dit :

    Lol et en France aussi !

    Pour la playlist elle devrait arriver bientôt en webradio, ce sera encore plus simple à écouter 😉

  3. Fayounette a dit :

    Heu…j’ai le droit de dire que j’ai beaucoup ri ? Ou je me fais tuer direct ??? Non parce que le coup de la crevette topless est absolument hilarant ^^’

  4. ramza a dit :

    Arf il t’était dédicacé celui là ma grande 😉

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Plumes, le collectif j-blogueur
Culture Guu

Paperblog http://www.wikio.fr

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2019.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.

tristique tempus pulvinar id elit. amet, sit mi, eget ut ut luctus