Paoru.fr


Japon

Les dernières actus du soleil levant ou une énième loufoquerie nippone ? A vous de choisir...

Les 3 unificateurs du Japon – Episode 2/3 : Toyotomi Hideyoshi

Toyotomi HideyoshiSeconde partie de notre saga de l’été consacrée aux 3 grands unificateurs du Japon : Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu. Ces trois hommes ont réussi à unifier et pacifier le Japon troublé du XVIème siècle en remportant de nombreuses batailles, en modifiant leur pays et en évitant, aussi, nombreuses tentatives d’assassinat. Ces figures sont trois célébrités du Japon et leurs histoires sont encore relatées aujourd’hui dans les romans, les films, les mangas, les animes et même des jeux vidéo.

Après le fougueux Oda Nobunaga, intéressons nous aujourd’hui à celui qui va lui succéder : Toyotomi Hideyoshi (02/02/1536 – 18/09/1598). Comment arrive-t-il au pouvoir et s’en empare avant son contemporain Tokugawa ? Comment réussi-t-il à mener à terme cette époque Sengoku si mouvementée et que va-t-il apporter en onze années de règne ?

Pour le savoir, partons à la découverte de son histoire…

La vie avant Oda Nobunaga…

Toyotomi Hideyoshi est né le 2 février 1536 à Nakamaru dans la province d’Owari, la même que celle d’Oda. Ce deuxième enfant d’une famille de paysan perd son père sept ans plus tard et se retrouve rapidement avec un nouveau beau-père, un serviteur du clan Oda. Sous le prénom d’Hiyoshimaru notre jeune homme n’a pas toutes les chances de son coté : il est plus petit que la moyenne, assez moche et plutôt squelettique.

Une apparence physique qui lui vaut plus tard le surnom de petit singe de Nobunaga lui-même. Mais tout cela n’empêche pas Toyotomi de rêver d’aventure. C’est sans doute de ce désir que nait son caractère indiscipliné qui lui vaudra de se faire renvoyer ou de s’enfuir lui même de nombreux établissements pendant son adolescence.

Sa première aventure débute en 1551 : il rentre au service d’un autre clan que celui de son beau-père, le clan Imagawa. Sous le nom de Kinoshita Tōkichirō,  il est alors le domestique de Matsushita Yukitsuna, un des lieutenants de Yoshimoto Imagawa, celui là même qui va rendre Oda Nobunaga célèbre quatre ans plus tard, lors de la Bataille d’Okehazama.

C’est d’ailleurs lors de cette bataille que la vie de Toyotomi va prendre une tournant décisif. En 1558, il apprend que le clan Imagawa s’apprête à marcher sur Kyôto et veut conquérir au passage sa province natale, Owari. Il rentre alors chez lui et rentre au service du nouveau chef du clan Oda : Nobunaga Oda. C’est un sacré pari car, rappelons-le, ce clan devait en toute logique se faire balayer par les Imagawa, qui dispose de plus de 30 000 hommes contre 3 000 pour Nobunaga. Une tentative couronnée de succès, comme nous l’avant vu dans notre première partie.

Du fils de paysan à général de guerre…

Toyotomi_HideyoshiIl faut cependant du temps avant que Nobunaga ne prête attention à Toyotomi, qui n’apparaît dans les écrits de ce dernier qu’en 1570. Hideyoshi rentre au service d’Oda non pas dans l’armée mais comme architecte. La réparation du château de Kiyosu n’en finit pas et notre homme active le chantier – en concevant notamment la cuisine – et le château sera alors rénové en seulement quelques jours (si un jour vous le visitez, vous pourrez maintenant vous la péter un peu n’est-ce pas ?!).

En 1561 il se marie avec Nene, qui deviendra sa confidente et conseillère, même si elle ne parviendra jamais à lui donner un fils. Il entreprend les réparations d’un autre château, à Sunomata mais se rend également célèbre pour ses talents de négociateurs. Dans ce domaine il fait ses preuves avec le clan Saito, ennemi juré des Nobunaga. Il parvient à convaincre de nombreux seigneurs de guerre de la province de Mino de quitter ce clan ennemi pour rejoindre la bannière Oda, à l’aide de quelques mariages bien placés. Il fait de même avec de nombreux clans fidèles aux Saito et parvient à rallier à lui leur célèbre stratège, Takenaka Shigeharu.

Ainsi, la conquête aisée du château d’ Inabayama (qui devient par la suite le célèbre château de Gifu) doit beaucoup au travail de l’ombre de Toyotomi. Ce dernier, malgré ses origines paysannes est promu général par Nobunaga sous le nom de Hashiba Hideyoshi. Le voilà désormais à la tête d’une armée, à lui les champs de bataille sous la bannière du clan Oda !

Sa première campagne militaire est l’occasion de rencontrer un compagnon d’arme, futur rival et figure éminemment célèbre : Ieyasu Tokugawa. Le 30 juillet 1570, c’est dans les alentours du lac Biwa de l’ancienne province d’Ômi (aujourd’hui Shiba) que nos 3 unificateurs vont mener leur première bataille commune, face aux clans Azai et Asakura. Hideyoshi y dirige les premiers détachements d’une centaine de samurai chacun. Cette bataille est aussi l’occasion pour Nobunaga d’utiliser une infanterie doté d’armes à feu, des arquebuses, une nouveauté alors en plein essor dans ce pays de samurai. De nombreuses campagnes sont nécessaires pour défaire les deux puissants clans Azai et Asakura et c’est en 1573 que la victoire est remportée, lorsque notre stratège attaque le château d’Odani et capture Azai Nagamasa. Hideyoshi sera alors promu daimyo de trois districts du nord d’Ômi.

Sa montée en grade ne va pas s’arrêter là, d’autant qu’il se montre fidèle et très reconnaissant envers son seigneur : en 1574 il s’installe à Kunimoto et renomme carrément la ville Nagahama, en l’honneur de Nobunaga. Il prend également possession de l’armurerie de la ville qu’il va développer dans de grandes proportions pour l’armée de Nobunaga. Il s’y fait construire un château, prend le nom de Hashiba et adopte le kiri (aka la fleur Paulownia) comme armoiries. Le kiri est d’ailleurs toujours utilisé comme symbole du Premier ministre et du Gouvernement, comme on peut le voir sur une pièce de 500 Yen.

Pièce de 500 yen

À partir de 1576, Hideyoshi part à la conquête de l’ouest du Japon pour Nobunaga et bataille dans la région de Chûgoku, à l’extrémité ouest de l’île d’Honshu. Pendant ce temps, Nobunaga part à la conquête de Kyôto, la capitale impériale. Tout va tellement bien se dérouler qu’en 1580, les deux hommes ont conquit 31 provinces sur les 66 que compte le Japon. En 1581, Hideyoshi il parvient même à soumettre cinq provinces de l’ouest (à Shizuoka) en seulement cinq jours.

La conquête continue de plus belle et il est désormais parmi les hommes les plus puissants et haut placé du clan Oda. Donc quand Nobunaga meurt en 1582, la course à la succession commence, et Hideyoshi va se révéler un excellent sprinter.

En route vers le pouvoir…

Toyotomi_HideyoshiComme nous l’avons expliqué dans la première partie de notre dossier, Nobunaga Oda se fait piéger par Mitsuhide Akechi. Il tue son fils puis se fait seppuku. C’est en capturant un messager de Mitsuhide que Hideyoshi apprend la nouvelle dès le lendemain. Il rentre alors précipitamment de l’ouest avec 60 000 hommes pendant qu’Ieyasu Tokugawa fait de même. Mais c’est Hideyoshi qui arrive le premier et qui affronte Mitsuhide le 2 juillet lors de la bataille de Yamazaki. Ce dernier est défait mais parvient à fuir pendant deux jours avant d’être tué, d’après la légende, par un paysan armé d’une lance de bambou. Il n’aura régné que 13 jours…

La vengeance accomplie, Hideyoshi devient de plus en plus populaire et entame la bataille pour la succession. Le pouvoir échoit tout d’abord au petit-fils de Nobunaga, qui est alors trop jeune pour régner et c’est son oncle Nobuo qui devient régent. Mais dès 1583 c’est Hideyoshi qui gère les affaires les plus importantes. Il veille également à éliminer tout ceux qui cherchent à l’assassiner et devient la même année Dainagon ou Conseiller d’Etat. Ieyasu le prend très au sérieux et pour s’en débarrasser il s’associe avec le troisième des fils de Nobunaga.

Le conflit se solde par une trêve un an plus tard. Ieyasu comprend qu’il ne doit pas s’opposer à Hideyoshi et vient lui faire allégeance. Bien sur ce dernier n’a, dès lors, plus confiance en lui et les armées de Tokugawa ne participeront plus, à une ou deux exceptions, aux campagnes militaires d’Hideyoshi. La route vers le pouvoir est solitaire mais il finit par arriver à destination en 1586, année où il devient le Premier Ministre.

Le règne et les grands changements

À peine un an après son arrivée au pouvoir, Toyotomi interdit le christianisme et expulse tous les missionnaires jésuites. En 1588, il restreint l’usage des armes aux seuls bushi (les samurais de l’époque). Durant la période Sengoku riche en guerres incessantes, chacun avait pris l’habitude de s’armer pour affronter les bandits, les mercenaires et les petites armées des seigneurs voisins. Hideyoshi pose en quelques sorte les bases du gouvernement militaire, le Bakufu d’Edo, qui est mis en place officiellement quinze ans plus tard par Tokugawa. Cela permet également d’éviter les révoltes paysannes et confère davantage de stabilité au pays. Il établit aussi précisément les fiefs des différents daimyos en les mesurant lors de grandes inspections cadastrales.

Mais pendant toutes ses années il s’acharne surtout à conquérir et re-conquérir une bonne partie du Japon. Tout d’abord, plusieurs généraux de Nobunaga ne l’ont pas suivi mais il y a aussi tous les territoires qui n’ont pas été envahis durant le règne de Nobunaga, comme vous pouvez le voir sur la carte ci-dessous.

Conquêtes d'Hideyoshi Toyotomi & Oda Nobunaga

Parmi ces territoires à unifier il s’empare de l’île de Shikoku puis du Kyûshû en 1587, puis le Kanto de 1587 à 1590 où il siège le château d’Odawara pendant trois mois avec 200 000 hommes avant de parvenir à l’infiltrer puis de s’en emparer. En 1592 il cède la place à son fils, le très jeune Hidetsugu, mais devient son régent et envoie 500 000 hommes marcher sur Nagoya.

Il termine ainsi d’unifier le Japon. N’étant pas d’origine noble il ne sera jamais nommé shôgun mais il aura fait une grande partie du travail commencé avec Nobunaga.

La régence, les échecs et la mort…

Néanmoins, Hideyoshi veut faire plus fort et conquérir plus loin que son prédécesseur en réalisant l’un des rêves d’Oda : s’attaquer à la Chine ! Il commence par conquérir la Corée une première fois en 1592. Cette dernière demande l’aide de la Chine qui parvient à trouver un accord avec le Japon en lui cédant trois grandes provinces coréennes. Toyotomi retire ses troupes mais va revenir à la charge en 1597. Sa santé décline de plus en plus et il tente le tout dans une ultime guerre pour prendre la place des Ming. Mais cette guerre contre la Corée se solde par un échec et sa tentative d’invasion de la Chine ne voit jamais le jour car il meurt le 18 septembre 1598 dans son château de Fishomo, à l’âge de 61 ans.

Même si Toyotomi Hideyoshi est le moins connu des trois unificateurs du Japon et que l’on croise plus facilement Oda et Tokugawa dans les mangas, cet homme d’une grande intelligence est sans doute celui qui aura conquis le plus grand nombre de territoires de l’archipel nippon, sous les ordres de Nobunaga puis pour son propre compte. Mais s’il a unifié le Japon, il ne l’a pas encore suffisamment stabilisé ou pacifié pour instaurer une paix durable et sa propre dynastie.

Hideyoshi Toyotomi

Cette dernière étape et cette nouvelle ère est celle d’un autre homme : Ieyasu Tokugawa ! Mais ceci est une autre histoire…

Rendez-vous donc dans deux semaines pour clore cette épopée de l’unification du Japon avec les débuts de l’ère Edo et le règne des Tokugawa !

Dossier – Les trois unificateurs du Japon.

Oda Nobunaga

Toyotomi Hideyoshi

Tokugawa Ieyasu 1/2

Tokugawa Ieyasu 2/2

A lire également


anime manga aggregator sama Sama It!


4 Commentaires pour “Les 3 unificateurs du Japon – Episode 2/3 : Toyotomi Hideyoshi”

  1. Les 3 unificateurs du Japon – Episode 2/3 : Toyotomi Hideyoshi ... | nihonkin | Scoop.it a dit :

    […] Seconde partie de notre saga de l'été consacrée aux 3 grands unificateurs du Japon : Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu. Ces trois hommes ont réussi à unifier et pacifier le Japon troublé du XVIème …  […]

  2. Les 3 unificateurs du Japon – Episode 2/3 : Toyotomi Hideyoshi | Paoru.fr : Manga & Japanime, J-Music & Japon... Bienvenue chez le Chocobo ! | nihon | Scoop.it a dit :

    […]   […]

  3. Les 3 unificateurs du Japon – Episode 2/3 : Toyotomi Hideyoshi ... | japon | Scoop.it a dit :

    […] Seconde partie de notre saga de l'été consacrée aux 3 grands unificateurs du Japon : Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu. Ces trois hommes ont réussi à unifier et pacifier le Japon troublé du XVIème …  […]

  4. Les 3 unificateurs du Japon – Episode 2/3... a dit :

    […] “ Seconde partie de notre saga de l'été consacrée aux 3 grands unificateurs du Japon : Oda Nobunaga, Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu. Ces trois hommes ont réussi à unifier et pacifier le Japon troublé du XVIème …”  […]

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Plumes, le collectif j-blogueur
Le blog de gally

Paperblog http://www.wikio.fr

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2016.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.