Paoru.fr


Japon

Les dernières actus du soleil levant ou une énième loufoquerie nippone ? A vous de choisir...

Les 3 unificateurs du Japon – Episode 1/3 : Oda Nobunaga

Nobunaga_odaComme nos propres bandes-dessinées, les mangas aiment puiser dans le passé de leur pays et s’inspirer, plus ou moins librement, de personnages célèbres ou d’époques révolues. Kyo, Vagabond, Kaze, Kenshin, Basilisk, Drifters et bien d’autres nous ont ouvert les portes de plusieurs shogunats, de grandes batailles et de destinées des grands hommes. Parmi ces derniers, trois d’entre eux ont particulièrement marqué l’histoire du Japon : Nobunaga Oda, Toyotomi Hideyoshi et Tokugawa Ieyasu… Les trois grands unificateurs du Japon.

Cet été je vous propose donc de revivre l’épopée de ces trois hommes en leur consacrant à chacun un article qui nous emmènera à travers un siècle très troublé de l’histoire nippone. L’idée me trottait depuis longtemps dans la tête et c’est grâce à l’équipe de Shadonia et son mag que je me suis lancé sur le sujet. Seulement il y a tellement à dire sur les trois hommes qu’une page ne suffisait pas, et voici donc un véritable dossier pour le blog.

Aujourd’hui commençons par le premier de ces trois généraux : Nobunaga Oda (23/06/1534 -21/06/1582)… Pourquoi donc le nom de ce daimyo de l’époque Sengoku ne vous est pas inconnu ? Quelles batailles a-t-il mené, remporté ou perdu pour apparaître, cinq siècles plus tard, dans nos lectures nippones ?

Voici son histoire…

La guerre des clans : un Japon en ruine et un pouvoir divisé

15ème siècle, au Japon. Le clan Ashikaga dirige le pays depuis l’an 1336 mais le vrai pouvoir est aux seigneurs provinciaux, les daimyos. Année après année les guerriers se renforcent face aux nobles par une incessante guerre civile. L’équilibre des pouvoirs finit par éclater quand, en 1441, le shôgun Yoshinori Ashikaga est assassiné et que les daimyos les plus puissants s’engagent dans la lutte pour la possession du shôgunat.

Deux groupes émergent et les clans se regroupent autour des familles Hosokawa d’un côté et Yamana de l’autre. Ces deux forces militaires qui rassemblent un total de 270 000 hommes s’affrontent dans Kyoto et ses alentours jusqu’en 1473 où la mort de deux généraux les feront faiblir, laissant la capitale de l’époque sous la forme d’un champ de ruine. Ironie de l’histoire : ces guerres d’Ônin s’achèvent finalement en 1477 sans avoir de vainqueur ni de vaincu et une grande partie des seigneurs partis à la guerre se sont fait voler leur trône par leurs vassaux en leur absence.

Néanmoins cette guerre laisse un Japon divisé et le pouvoir est désormais régional, contrôlé par plusieurs seigneurs qui règnent chacun sur une ou plusieurs provinces et qui ne cessent de se faire la guerre entre eux. Pour cela ils ont besoin d’hommes et d’argent et ils imposent leur dictature militaire et guerrière à leurs vassaux et aux paysans. Entre les conflits, les famines et les tremblements de terre, le 16ème siècle nippon commence sous de sombres auspices…

Mais un homme va changer la donne… Il a pour nom Nobunaga Oda.

La jeunesse et le clan Oda

Né le 23 juin 1534, Nobunaga Oda est le fils d’un seigneur de guerre mineur de la province d’Owari (ancienne province du centre du Japon). Avant de devenir un conquérant légendaire, il va arborer un autre pseudonyme : « Le grand imbécile d’Owari » à cause de son manque de retenue et son comportement excentrique, arrogant et brutal. À l’âge de 17 ans, lors des funérailles de son père, il commet l’outrage de lancer l’encens cérémonial sur l’autel et achève de se mettre à dos une partie des vassaux du clan Oda, qui lui préfère son frère Nobuyuki. Son tuteur et mentor, Masahide Hirate, ira même jusqu’à se faire seppuku pour laver le déshonneur.

Oda Nobunaga  Oda_Nobunaga

C’est un coup dur pour Nobunaga qui va progressivement changer d’attitude et se lancer dans la reconquête de son propre clan, qui est alors dirigé par son oncle, le gouverneur ou shugodai Oda Nobutomo. Il lui faudra 8 ans et l’assassinat de Nobutomo puis de Nobuyuki (qui échouera deux fois à le tuer lui-même cela dit) pour éliminer toute opposition au sein des Oda. Nous sommes alors en 1559 et Nobunaga a bien l’intention de briller au-delà de la simple province d’Owari.

De Owari jusqu’à Kyoto…

Le premier fait d’armes qui va rendre Nobunaga célèbre se déroule en 1560. Nous sommes au mois de mai et le puissant seigneur de guerre Yoshimoto Imagawa marche sur Kyoto pour expulser le shogun, c’est à dire le général de toutes les armées  japonaises. Sur sa route, il envisage de soumettre, à l’aide de son armée de 30 000 hommes, la province d’Owari, qui en compte 3 000.

Le moral des troupes est au plus bas mais Nobunaga fait preuve d’une folle initiative : il profite d’un orage pour attaquer avec quelques hommes le camp Imagawa et profite de la confusion pour aller jusqu’à la tente de Yoshimoto… Et le tuer. Cette bataille, appelée Bataille d’Okehazama, donne à Nobunaga une notoriété nationale.

Bataille d'Okehazama : Oda Nobunaga à cheval  et mort d'Imagawa Yoshimoto

Avec un clan Imagawa faiblissant, Nobunaga s’allie en 1561 avec le clan Matsudaira dont le chef n’est autre que le futur Ieyasu Tokugawa. Un an plus tard un second vassal d’importance le rejoint : Hideyoshi Toyotomi. Le trio est formé : Oda Nobunaga puis Hideyoshi Toyotomi et enfin Ieyasu Tokugawa sont les trois généraux qui vont unir le Japon.

Jusqu’en 1567 ils multiplient ensemble les conquêtes locales. En 1568, Yoshiaki Ashikaga vient voir Nobunaga pour lui demander son aide : il veut devenir le prochain shogun Ashikaga. Il va y parvenir… mais il sera aussi le dernier. Une fois que Yoshiaki est devenu le 15ème shogun et n’est pas décidé à céder sa place convoitée par Nobunaga. Il est épaulé par le camp Asakura puis toute une alliance anti-Nobunaga.

C’est en 1573 que le seigneur Oda réussit à défaire Yoshiaki,  l’envoie en exil et défait un an plus tard la coalition qui cherchait à avoir sa tête. En 1578, dernière grande bataille : Kenshin Uesugi marche sur le domaine  de Nobubaga et défait une partie de son armée. Mais l’hiver vient et il se retire, prêt à revenir au printemps pour continuer et achever le travail. Mais voilà, au printemps 1579 Uesugi meurt d’un cancer…À l’annonce de sa mort, Oda Nobunaga déclare « Désormais le Japon est mien ».

Conquêtes de Nobunaga et Toyotomi

La fin de Nobunaga…

La dernière bataille de NobunagaAprès avoir détruit le clan Takeda en 1582, l’administration de Nobunaga est au sommet de sa gloire… Et c’est pourtant cette année là qu’il va être trahi et mourir.

Hideyoshi Toyotomi se décide à envahir la province de Bitchû (ancienne province du sud) et sur sa route l’attend le clan Mori. Les deux armées se font face au château de Takamatsu, un poste stratégique que les Mori ne peuvent pas et ne doivent pas perdre. Ils appellent donc des renforts et Toyotomi va faire de même en appelant Nobunaga et ses hommes.

À partir de là je pourrais vous dire qu’Hideyoshi n’avait pas vraiment besoin de ces armées en plus et qu’il a trahi son compagnon d’arme puis l’a poussé au suicide dans une place forte normalement sans danger, mais c’est plus compliqué que ça et les historiens divergent…

Première hypothèse : même s’il n’a pas besoin de troupes supplémentaires, Toyotomi veut offrir la victoire à Nobunaga car son ascension fulgurante au sein des généraux de ce dernier ne plait pas à tout le monde et qu’une preuve de fidélité à son seigneur ne fait pas de mal.

Hypothèse numéro deux : Hideyoshi a effectivement les dents longues et se dit que si Nobunaga vient au front il lui évitera de perdre trop d’armées et que, sur un coup de chance, il pourrait bien prendre un coup de sabre ou une flèche en travers du gosier.

Hypothèse numéro trois : Hideyoshi a carrément monté le complot qui va mener à la mort de Nobunaga et s’occupera ensuite de faire taire les coupables pour, d’une pierre deux coups, tuer les témoins gênants et passer pour le vengeur de son maître.

En tout cas quelque soit l’hypothèse, Nobunaga se décide donc à rejoindre son subordonné et envoie Mitsuhide Akechi prêter main forte à Hideyoshi. Seulement voilà, monsieur Akechi ne porte pas vraiment Nobunaga dans son cœur. Lors de la conquête, en 1579, du château de Yakami, Akechi avait promis au seigneur Hideharu Hatano la paix en échange du château. Sauf que Nobunaga fait ensuite zigouiller ce dernier… Ce qui ne plait pas au clan Hatano qui tue la mère de Mitsuhide Akechi en représailles. Ce dernier tient donc Nobunaga comme responsable et va se venger.

Notre quasi-shogun est bien décidé à aider Toyotomi et à envahir au passage l’archipel du Shikoku (l’une des 4 grandes îles du Japon). Il fait donc le voyage vers le front et s’arrête en chemin à un temple de Kyôto, le Honnô-ji. Il est alors au beau-milieu de ses terres, en sécurité, et n’a avec lui qu’une garde rapprochée de quelques douzaines d’hommes. C’est là que Mitsuhide agit et attaque le temple dans un coup d’état. Nobunaga se sachant perdu il tue son fils Nobutada puis se suicide dans un temple en flammes.

Le temple honno-ji

Mitsuhide Akechi prend alors le titre de chef des armées mais il ne sera shogun que pendant 13 jours car Hideyoshi Toyotomi et Ieyasu Tokugawa accourent et vengent leur seigneur.

Nobunaga meurt donc avant d’avoir totalement unifié le Japon mais il aura fait une grande partie du chemin. Ses vassaux Hideyoshi puis Tokugawa achèveront son œuvre jusqu’à la célèbre bataille de Sekigahara qui marquera le début du règne des Tokugawa. Mais ceci est une autre histoire !

Dossier – Les trois unificateurs du Japon.

Oda Nobunaga

Toyotomi Hideyoshi

Tokugawa Ieyasu 1/2

Tokugawa Ieyasu 2/2

A lire également


anime manga aggregator sama Sama It!


6 Commentaires pour “Les 3 unificateurs du Japon – Episode 1/3 : Oda Nobunaga”

  1. Menkalinan a dit :

    Quoi ?! Dans deux semaines ?! Rhaaa nooon T_T. Je veux connaitre la suite tout de suuuite. Allez quoi, soyez pas cruel T_T. Oui, oui je sais. On peut trouver sur le net plein d’infos sur le sujet. Mais la plupart du temps, c’est pas presenté de façon aussi fluide et illustré. Enfin, patience donc.

    Bon, complainte « calimero » mise à part, j’en profite pour vous dire j’apprécie beaucoup votre site. Je suis tombé dessus par hasard en faisant des recherches sur Brides Stories (l’un des résultats « google » pointait sur votre excellent article sur Ki-oon). Bref, Paoru.fr est désormais scotché dans mes favoris et pour longtemps j’espère.
    Bonne continuation !

  2. ramza a dit :

    Menkalinan > Eh oui 2 semaines, hé hé ! Normalement c’était la semaine prochaine mais j’ai la folle idée de partir en vacances et de ne pas emporter, pour une fois, le blog avec moi ! ^^

    En tout cas très content que Paoru.fr te plaise et que tu fasse désormais partie des lecteurs réguliers (et hop, un de plus !), ça prouve que je ne me décarcasse pas pour rien ! Et il n’y a aucune raison que ça s’arrête 🙂

  3. mackie a dit :

    à noter que le dernier Urazawa, Billy Bat, nous transporte une fois de plus dans cette époque (tome 3). D’autres mangas nombreux y font également référence, comme Kaze no Sho, de Taniguchi.
    sinon, il y a aussi de très bons romans sur le sujet, par exemple ceux de Yasuchi Inoué, comme le Sabre des Takeda, ou encore le Maître de Thé (qui a servi de base à un anime et un manga : Hyouge Mono).
    j’en parle sur mon blog, et dans Plumes, ce-mois-ci.

  4. ramza a dit :

    Il y en a beaucoup que je n’ai pas cité mais bien vu, on ajoute Billy Bat !

  5. fred a dit :

    Génial, je suis tombé sur le site un peu par hasard (je recherchais des cartes sur les territoires controlé par chaque clan lorsque Nobunaga a pris le contrôle du clan Oda), et j’ai vraiment bien aimé la manière dont c’est présenté et raconté. Bravo.
    Au fait, sur l’assassinat de Nobunaga : http://en.wikipedia.org/wiki/Tenkai
    On voit de temps en temps des fictions ou Tenkai = Mitsuhide (tenjo tenge/Enfer et paradis, Sengoku basara/Devil kings). C’est peu probable, mais ça changerait pas mal les perspectives sur les évènements…
    Et puis, j’ai toujours pas trouvé les cartes que je cherchais. Si quelqu’un pouvait me donner un lien avec des cartes sur les territoires controlés par chaque clan avant que Nobunaga ne commence à foutre la merde, je lui en serait très reconnaissant. Merci d’avance à ceux qui pourraient m’aider, et je suis impatient de lire la seconde partie sur Ieyasu.

  6. ramza a dit :

    Pas évident à trouver ce genre de carte, c’est pour quel projet ? Si jamais je croise ça pour le dernier épisode, je te tiens au courant 😉

    Ravi que ça t’ai plu en tout cas !

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Plumes, le collectif j-blogueur
Culture Guu

Paperblog http://www.wikio.fr

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2016.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.