Paoru.fr


Manga & Japanimation

Adachi, Yukimura, Inoué, Morita et les autres, le dernier Bones ou un opening fandard, c'est ici !

Paris Manga : Report photo et impressions à chaud…

Paris Manga 12

En cette belle journée de lundi, c’est armé d’un bon café et d’une brioche fourré à la pâte de haricots rouges que je me lance dans le récit d’un weekend chargé en rencontres et en coups de coude dans les allées bondées de Paris Manga, dont la 12e édition s’est tenu samedi et dimanche Paris, Porte de Versailles. Le tout avec de nombreuses photos pour vous mettre dans l’ambiance !

Samedi

Paris-manga-12Pour commencer, il faut savoir que la première entrée d’un journaliste dans Paris Manga n’est pas chose aisée. Ayant souvenir de nombreuses galères lors des éditions précédentes j’ai pris le problème à bras le corps. J’en profite d’ailleurs pour signaler une amélioration des relations presse – Paris Manga en amont du festival. Merci donc à Morgane et Virginie sur ce point, il y avait toujours quelqu’un de souriant au bout du fil. C’est après que ça se gâte …

Avec mon accréditation sous le bras, je pars donc en direction de l’entrée exposants à défaut d’une entrée presse visible, l’entrée exposants étant un lieu de passage fréquent des éditions précédentes. Mais une fois sur place on me conseille de retourner à l’entrée principale, où il existe bien une entrée presse. Il est alors 9h40, ma première interview est à 10h… Jusqu’ici tout va bien.

Malheureusement, le jeune homme du staff situé devant cette entrée m’annonce : « euh alors, vous allez avec les pré-ventes, ça se sépare à l’intérieur« . Vu la taille de la queue des pré-ventes, il y avait de quoi avoir peur. J’explique donc mon rendez-vous au jeune homme qui tente d’appeler un responsable pour gérer le souci au mieux. 9h50 : j’entre finalement dans le bâtiment par une porte qui deviendra quelques heures plus tard la porte officielle VIP /Presse.

Arrivé au fameux guichet Presse /VIP, une charmante demoiselle me reconnait de l’an passé et récupère mon accréditation… Mais me dit que la presse rentre seulement à partir de 10h30. Je lui re-explique et elle se renseigne. Je re-croise pour la seconde fois de la matinée Nicolas Penedo, journaliste de longue date d’Animeland, en galère tout comme moi alors qu’Animeland possède un stand quelques mètres plus loin. Après quelques coups de fils, la pauvre jeune fille – qui n’y est pour rien – parvient à avoir ZE info fort utile : en fait les journalistes rentrent quand ils veulent !

Voilà ça c’est l’entrée à Paris Manga… Il est 10h pile, SAFE ! Je me dirige donc vers les premières interviews de la matinée et pour commencer au stand Good Smile Company, pour la diffusion du premier épisode de Fate Zéro. En attendant mes intervenants, j’en profite pour prendre quelques photos des figurines et du stand :

Good Smile à Paris Manga

Après la double mais rapide interview de Max Factory & Good Smile (à venir sur Paoru) j’ai pu découvrir l’existence d’une salle VIP pour les interviews. En fait, sur Paris Manga, cette salle n’a de VIP que le nom : 5 pans de contre-plaqué forment une petite salle située à coté des conférences, où il est très difficile de s’entendre parler. La salle d’interview n’est pas mieux. Je félicité mes collègues de Manga TV et Manga World pour leur tentative de captation vidéo et audio dans ces conditions, un vrai challenge !

Pour ma part, après un petit bonjour à Togen au stand Hotmix Japan FM,  j’ai pu interviewer Hong Ki-Woo, le dessinateur de The Swordsman, visiblement ravi d’être là bien qu’un peu angoissé par la première séance de dédicace qui l’attendait après l’interview. En effet, il faut savoir qu’ils ne font pas de séances de dédicaces en Corée, et c’était donc son baptême du feu !

Hong Ki-woo & Booken Manga

L’interview sera en ligne sur Total Manga en octobre ou novembre (pour la sortie du tome 4 je pense) mais je peux déjà vous révéler une info intéressante : la série devrait compter une vingtaine de volumes, avec 6 déjà sorti en Corée. The Swordsman est publié en France par Booken Manga et l’éditeur a fait le chemin pour l’occasion. Le stand et l’expo consacrée à la série a semblé malheureusement trop peu visité car un peu excentré, mais ce stand est rapidement devenu le point de rencontre de tous les journalistes spécialisés manga-japanim and co, de part des patrons bien sympathiques (cf  en haut à droite sur le montage ci-dessus) et car il fournissait un peu de place pour respirer ainsi qu’une bonne proximité de la salle d’interview.

Alors que l’heure du déjeuner approche j’en profite pour fuir un salon de plus en plus bondé, où des allées parfois trop étroites deviennent rapidement gonflantes par leur flux de circulation à deux à l’heure. S’agit-il d’un trop grand nombre de stands au vu de la place ou d’un succès peut-être sous-estimé, toujours est-il que Paris Manga cette année, c’était blindé !

J’en profite d’ailleurs pour passer un message à une catégorie de personnes que l’on croise sur ces festivals bien remplis : les poussettes ça suffit ! Je plains les pauvres gamins dans leur véhicule au raz du sol complètement étouffés par la foule « omni-pressante » et je crains pour la sécurité des petits bouts de moins de 10 ans à peine tenus par la main de leurs parents. Que penser dès lors de la gratuité de l’entrée pour les moins de 5 ou 6 ans… Sérieusement Paris Manga, vous voulez qu’ils se fassent écraser ?

Cette journée de samedi s’achève donc pour moi assez tôt, vers 16h, après l’interview d’un fabricant de pierre de Magatama, l’une des pierres les plus célèbres du Japon et pierre impériale par excellence, que nous avons déjà pu croiser dans de nombreux animes comme Blue Seed par exemple. La photo ci-dessous vaut toutes les explications :

Pierre de Magatama

L’interview du fabricant de ces pierres sera en ligne ce mois-ci sur le blog. Passons maintenant à dimanche !

Dimanche

Journée chargée en rencontre et en émotions ce dimanche. Tout commence par une interview avec l’un des managers de Good Smile Company, qui travaille également pour Nico Nico Douga. L’occasion de parler avec lui de ce You Tube à la japonaise et de dévier sur un marché nippon de l’animation où il existe bien des gens enfin prêt à travailler à l’international. Ce fut l’une des interviews les plus captivantes du salon que j’espère pouvoir vous proposer très rapidement sur Paoru. A 13h m’attendait ma seconde interview Total Manga : Yokota Mamoru. Une interview très intéressante, avec une interprète talentueuse et extrêmement serviable. Mamoru est un touche à tout de l’animation et quelqu’un de foncièrement gentil et humble, très impliqué dans le soutien aux sinistrés japonais. Une mise aux enchères de dessin permettant de récolter 6 000 euros de fonds a d’ailleurs eu lieu la vieille avec son active participation et celle de tous les invités japonais présents.

Après, et en attendant la dernière interview du festival, j’ai arpenté une fois de plus les couloirs de Paris Manga où l’on croisait beaucoup de monde mais aussi d’autres stars du salon : Daniel Jackson, quelques kilos en plus mais toujours le sourire charmeur aux lèvres, L’homme à la Cigarette d’X files qui a pris un coup de vieux mais qui a l’air gentil comme tout (comme quoi arrêter de fumer, c’est bon pour la santé !).  Cela dit avec un autographe à 30 euros, logique qu’ils donnent de leur personne ! Ajoutez à ça quelques cosplayeurs et un public plus jeune qu’à la Japan Expo, un peu d’activités ludiques ou parfois sportives, un peu de produits originaux et beaucoup de contre-façons et vous aurez une image d’un salon qui peut se faire en une demi-journée si vous courez pas après plusieurs dédicaces. On est très loin de la Japan Expo, même si on peut croiser les dirigeants de cette dernière sur le salon ^^.

Paris manga 12

Et enfin, la journée et le weekend s’acheva par un moment inoubliable : la rencontre avec Shingo Araki, que j’ai pu avoir en interview pour Total Manga. Physiquement usé mais à l’esprit brillant et plein d’humour, c’est un homme touchant que j’ai pu rencontrer et à qui j’ai pu aussi dire mon admiration pour son travail, en fin d’interview. Saint Seya, Goldorak, Lady Oscar, Ulysse 31, tant d’animes qui font en partie le journaliste que je suis… Quand vous en rencontrez l’un des acteurs essentiels forcément, ça vous remue. A l’heure où je vous écris ces lignes, je plane encore un peu pour tout vous dire. Cette interview sera retranscrite sur Total Manga mais aussi sur Paoru.fr, sous deux formes différentes, car Monsieur Araki mérite au moins 1 000 fois le petit hommage que je suis en mesure de lui rendre.

Shingo Araki

Voilà, un festival qui valait donc le coup en tant que journaliste, pour les rencontres que permet ce statut, et ce malgré des problèmes d’organisations sur place. Pour le public, une demi-journée ou une journée suffit je pense.

Pour finir un petit diaporama de toutes les photos de l’exposition :

Rendez-vous en février pour Paris Manga 13 qui sera j’espère aussi chargé en invité. Prochaine expo : Japan Expo Centre… Peut-être.

A lire également

anime manga aggregator sama Sama It!


6 Commentaires pour “Paris Manga : Report photo et impressions à chaud…”

  1. Céline a dit :

    Je te félicite pour tes choix de sujets !

  2. ramza a dit :

    Merci, j’espère que le contenu te plaira 😉

    Maintenant faut trouver le temps de tout taper T_T

  3. 7plumes » Blog Archive » Paris Manga : Report photo et impressions à chaud… a dit :

    […] Retrouvez l’article complet sur Paoru.fr […]

  4. [Animasia 2011] Du théâtre et de l’ethnocentrisme francilien | God only knows a dit :

    […] Zero en a fait vibrer plus d’un (aussi bien au sens positif que négatif). Mais je laisse d’autres en parler vu qu’ils y […]

  5. jehin a dit :

    bonjour, juste pour dire que vous avez oublié de parler de Christopher Judge qui était présent également. merci

  6. ramza a dit :

    Oui il venait pour la seconde fois d’ailleurs. Mais j’ai essayé de rester centré sur les invités asiatiques, sinon je n’en finirais pas de tous les citer 🙂

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Journal du Japon
Le blog de gally

Agr�gator SAMA Jpop DB

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2017.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.