Paoru.fr


J-Music

Oui, vous pouvez vous trémoussez comme Hyde, ou tout simplement balancer la tête, c'est permis ici !

[JE 2011] : Itw May’n – La chanteuse « May’n stream » du JE Live House

May'n - Japan Expo 2011Sur cette Japan Expo, peu de choses ont finalement été « officiellement » accordées aux petits médias de type blogs ou site web de second plan et il est difficile de savoir s’ils pourront un jour être vu au delà de leurs statistiques forcément misérables en comparaison de gros sites web ou des médias papier et TV.

En attendant, c’est à nous de faire nos preuves et d’aller là où se situent les opportunités intéressantes. Parmi celles-ci j’ai eu l’occasion d’être ajouté le samedi après-midi à la conférence de la chanteuse May’n dont je vous ai déjà parlé en préambule de la JE. C’est une chanteuse assez réservée que nous avons pu découvrir durant une trentaine de minutes, barrière de la langue oblige. De plus lors d’une conférence les questions partent parfois dans tous les sens et il est difficile d’établir un fil conducteur et un contact avec la personne présente.

Enfin, petite remarque moralisatrice qui n’engage que moi mais qui vaut pour toutes les conférences de presse JE… Le fait que certains journalistes arrivent à une conférence comme des fleurs sans vraiment de questions préalables – même préparées à l’arrache tant pis – ça n’aide pas. Quand ils ont l’expérience qui leur permet de rebondir ça passe sans souci mais sur ce JE ça ne fut pas le cas de tout le monde… Fin de la morale à deux yens 😉

On passe donc à cette conférence qui devrait faire plaisir aux fans de la chanteuse, assez nombreux mine de rien. Bonne lecture !

Qu’est-ce qui vous a poussé à devenir chanteuse ?

J’avais trois ans et j’ai vu à la télévision la chanteuse Namie Amuro et j’ai eu envie de chanter et de danser comme elle.

Et entre l’âge de trois ans et maintenant, quel est votre parcours ?

J’ai commencé à participer à des shows et des compétitions dès cet âge, mais mes premières auditions se sont déroulées lorsque j’avais neuf ans et j’en passais une dizaine par an.

Quelles sont vos influences musicales ?

Je suis influencée par la j-pop, k-pop et la chanson américaine mais mon but reste de créer ma propre musique, quelque chose que je partager avec mon public.

Etes-vous fan d’un groupe ou d’un artiste en particulier ?

Je dirais que Janet Jackson, Madona ou encore Namie Amuro sont des personnes que j’aime beaucoup et qui m’ont influencées.

Quelle est votre instrument préféré ?

Je pratique le piano depuis que je suis toute petite et quand je compose c’est l’instrument que j’utilise. Mais j’ai aussi commencé à apprendre la guitare folk depuis peu et j’espère en jouer correctement bientôt !

Durant votre carrière vous avez réalisé des titres pour des animes, Macross Frontier par exemple, mais aussi pour des films… Parmi ces expériences, laquelle a votre préférence ?

J’aime toute ces expériences mais Diamond Crevasse (voir ci-dessous) est particulière pour moi car c’est elle qui m’a permis de faire connaître, qui a fait naître May’n en quelque sorte, donc j’ai beaucoup d’affection pour cette chanson.

 

En 2010, vous avez rempli le Nippon Budokan, un stade japonais mythique. Qu’est-ce que ça représente pour une chanteuse japonaise ?

Le Budokan est une salle de concert très particulière au Japon, chargée d’histoire. Pour un artiste japonais c’est un peu la Mecque de la musique. Donc j’étais très stressée mais aussi très honorée à l’idée de devoir y faire un concert.

Quand vous avez commencé votre carrière, pensiez-vous un jour atteindre le succès ?

J’ai commencé les auditions à l’âge de 9 ans mais je n’ai pas rencontré la réussite immédiatement et je n’ai commencé à percer que vers l’âge de 14 ans. Mais je voulais tellement être chanteuse que je pense que, même si ces auditions n’avaient pas fonctionné j’aurais continué d’essayer, encore et encore…

 

Est-ce que vous avez des conseils pour percer dans le monde de la musique ?

Je suis devenue la chanteuse parce que la musique était ma passion, puis c’est devenu mon métier. Il y a des moments fatiguant mais aimer la musique me permet de tenir et je pense que pour y arriver et percer il faut avoir cette passion.

Vous parlez de moments fatigants… Qu’est-ce qui est le plus difficile dans votre métier ?

Je suis parfois fatiguée physiquement car le timing très serré et le planning bien chargé : enregistrement, photos, etc… Mais j’entretiens un blog, qui me permet de communiquer avec les fans et de recevoir leur soutien, ce qui constitue un soutien énorme pour moi et m’évite de penser à cette fatigue.

C’est la première fois que vous faites un concert en France, qu’est-ce que vous en pensez ?

J’ai déjà fait plusieurs concerts en Asie mais comme j’avais reçu plein de fans français ou européen j’étais très impatiente de pouvoir faire un concert en France et j’ai eu cette chance via Japan Expo. Hier et aujourd’hui j’ai pu rencontrer des fans en dédicaces, parfois en larmes devant moi et très content d’avoir pu me rencontrer. Donc je suis vraiment très contente d’avoir pu venir pour les rencontrer.

May'n au JE Live House par Lense.fr

Quelles sont vos impressions sur la convention Japan Expo ?

Japan Expo est très connu au Japon, donc avant de venir j’étais très excitée de pouvoir venir cet évènement. Et quand je suis arrivée et je me suis aperçu que c’était encore plus grand que ce que j’avais imaginé, j’étais très surprise. Je me suis également rendue compte qu’il ne s’agissait pas que de manga et d’animes mais aussi de cuisine et de mode et je suis très heureuse que ces domaines soient activement présents sur ce salon.

Avez-vous eu le temps de voir Paris, de vous balader un peu ?

Je suis allez au Champs Elysées, j’ai mangé une tarte à Montparnasse. J’ai pu aller visiter la Tour Eiffel un après-midi et y retourner un soir pour la voir scintiller, j’ai trouvé ça très beau.

Lorsque vous partez en tournée à l’étranger vous racontez souvent vos expériences culinaires locales… Qu’en est-il pour la France ?

J’ai mangé un steack de veau hier, quelque chose que nous n’avons pas au Japon donc j’étais très contente d’avoir pu en manger un, c’était très bon !

Les japonais ont souvent une image idéaliste de la France. Est-ce que ce que vous avez découvert en venant ici correspondait à votre image de la France ?

Tout se déroulait comme dans un film, toute la ville était comme un musée en plein air (rires).

Quels sont vos prochains projets ?

Le mois dernier j’ai sorti un nouveau single, Scarlet Ballet et je viens de finir une tournée en Asie. Je vais donc me lancer dans une tournée pour le Japon cet automne.

Scarlet Ballet

Suite à la catastrophe du 11 mars, est-ce que vous avez ou allez participer à des concerts caritatifs pour venir en aide aux sinistrés ?

Durant ma toute dernière tournée en Asie, beaucoup d’asiatiques ont apportés des dons pour soutenir le Japon et nous avons pu récolter des fonds. En revenant de la Japan Expo, je vais également participer à un évènement pour soutenir les victimes.

Lors de la  Japan Expo, plusieurs initiatives ont été mises en place pour soutenir et aider le Japon suite à cette catastrophe. Est-ce que ça vous surprend que les étrangers s’investissent autant ?

Je suis très contente que les français participent et aident les sinistrés, ça me touche beaucoup.

Le tourisme japonais souffre beaucoup en ce moment alors que le pays en a bien besoin donc, justement, avez-vous un message à faire passer aux occidentaux pour les encourager à venir au Japon ?

Nous intensifions nos efforts pour reconstruire le pays et les sinistrés font leur maximum et j’espère très vite pouvoir passer le message que le Japon va mieux et que l’on réussira à s’en sortir.

May'n - Japan Expo 2011

Pour inciter les gens à venir visiter ce pays, pourriez-vous nous donner votre endroit ou votre ville préférée ?

Il y a plusieurs villes japonaises qui valent d’être visitées : Kyoto, qui représente la culture et l’histoire japonaises. Je suis originaire de Nagoya et je vous conseille d’y aller, la nourriture y est excellente !

Envisagez-vous de faire autre chose que de la musique ?

J’ai publié il n’y pas longtemps un book mais c’était surtout pour toucher davantage de monde et les amener à découvrir ma musique car c’est vraiment là-dessus que je voudrais me concentrer, pour pouvoir toucher le plus de monde possible, en envoyant des messages à travers mes chansons.

Et en dehors de la musique avez-vous d’autres passe-temps ?

J’aime bien lire, regarder des films…

Quel est la dernière œuvre qui vous a plu ?

J’aime surtout la lecture et découvrir toute l’œuvre d’un auteur. En ce moment mon auteur préféré c’est Haruki Murakami.

Pour finir, avez-vous un message pour vos fans français ?

Je suis très contente de ma venue en France. Je vais redoubler d’efforts afin de pouvoir revenir et faire un concert en solo.

Merci May’n !


Japan Expo 2011 – Reports et Interviews :

LAZYguns Brisky : report photos

Kyuton : L’humour nippon au Japan Expo

May’n : La chanteuse « May’n stream » du JE live house
Shanti : report photos & vidéos

Syusui Taba, une calligraphe pas comme les autres

Sae Cibot, entre Soundlicious et invités JE

Silvester Song, manhwaga post-apocalyptique

Valentin Seiche : rencontre avec un nouvel auteur d’Ankama

 

Japan Expo 2011 – Reports et Interviews :

LAZYguns Brisky : report photos

Kyuton : L’humour nippon au Japan Expo

May’n : La chanteuse « May’n stream » du JE live house
Shanti : report photos & vidéos

Syusui Taba, une calligraphe pas comme les autres

Sae Cibot, entre Soundlicious et invités JE

Silvester Song, manhwaga post-apocalyptique

Valentin Seiche : rencontre avec un nouvel auteur d’Ankama

A lire également


anime manga aggregator sama Sama It!


Un commentaire pour “[JE 2011] : Itw May’n – La chanteuse « May’n stream » du JE Live House”

  1. 7plumes » [JE 2011] Shanti : Report photos & vidéos du JE Live House a dit :

    […] May’n : La chanteuse « May’n stream » du JE live house Shanti : report photos & vidéos 28 juil This entry was written by admin, posted on 28 juillet 2011 at 18 h 51 min, filed under Non classé. Bookmark the permalink. Follow any comments here with the RSS feed for this post. Post a comment or leave a trackback: Trackback URL. Browse Older: Stalker – Arkadi & Boris Strougatski« Des Visiteurs sont venus. Sortis d’on ne sait où, ils sont repartis sans crier gare. Dans la Zone qu’ils ont occupée pendant des années sans … […]

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Lectures manga & Instagram

Facebook

Partenariats


Journal du Japon
Le blog de gally

Paperblog http://www.wikio.fr

Twitter



Archives -/+


Copyright © 2016.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.