Paoru.fr


J-Music

Oui, vous pouvez vous trémoussez comme Hyde, ou tout simplement balancer la tête, c'est permis ici !

Oricon #22 : le top 10 bankable !

C’est samedi… à 10 minutes près mais c’est samedi ! Et tant mieux, puisque c’est Oricon ! Cette semaine le top 10 totalise quasiment un million de vente de singles, certainement à la grande joie des maisons de disques. Il y a donc du lourd dans cet Oricon, à nous de voir si c’est du bon !

Coté album, peu de ventes mais pas mal de renouvellement cette semaine. Hideaki Tokunaga conserve sa seconde place pour sa sixième semaine dans ce top mais c’est cette fois-ci Quruli qui lui pique la pôle position, avec Boku no Sundeita Machi. Les membres d’Anzei Chitai occupe la troisième place  eux qui signait leur retour en début d’année avec leur  auto-reprise Aoi Bara. On peut également noter dans ce top le nouvel album des Boom Boom Satellites, intitulé To The Loveless, qui se  hisse directement en cinquième position. Et maintenant,  au tour du top single !

En dixième position, commençons la semaine par la pop gentillette et légère d’Etsuko Yakushimaru (やくしまる えつこ ) et son single Venus To Jesus. Etsuko Yakushimaru fait partie de ces japonaises multi-tâches. Quand la demoiselle ne chante pas en solo, elle le fait pour le groupe de j-rock Sotaisei Riron. Mais elle est aussi illustratrice, narratrice, compositrice de musique de publicité, et elle a collaboré avec de nombreux musiciens tel que Kuricorder Quartet, Haruo Chikada, Yukihiro Takahashi et plein d’autres… Enfin elle a signé quelques génériques d’anime comme l’opening d’Arakawa Under The Bridge et Yojohan Shinwa Taikei pour cette saison. Sa marque de fabrique est sans conteste sa voix fluette, et le clip de son single reste dans le même ton.

En neuvième place, un revenant, qui permet à l’Enka de perdurer dans le top ten. Il s’agit de Shamisen Tabigarasu, interprété par Kiyoshi Hikawa, qui gagne 16 places. En huitième position on retrouve un groupe que l’on connait déjà bien, j’ai nommé Asian Kung-Fu Generation. Après un premier single, Solanin, en avril, ils reviennent avec  Maigo Inu To Ame No Beat. Ce morceau de pop-rock est enjoué, comme d’habitude avec Ajikan. C’est pour ce genre de chansons qu’il est utile de comprendre la langue de Tezuka, car l’importance laissé au texte dans ce titre ne vaut bien sur que si on le comprend. Quand au clip… voyez-vous même :

En septième place, revoici ces chers ersatz de 2be3 made in japan : les Hexagon Unit. Ce groupe de J-pop avec des poils sous les aisselles (ils sont virils que voulez-vous !) signe un titre estival qui n’en finit pas de se répéter. Ce second single  du groupe,  Okinawa Ni Ikimasenka, se situe une place plus bas que le précédent, mais surtout  se vend à moitié moins d’exemplaires la semaine de la sortie. Le troisième single rattrapera-t-il le tout ? En attendant la réponse à cette « passionnante » question, vous pouvez toujours jeter un coup d’œil au clip de ce cher trio, qui se ballade sur la plage et en pleine nature, à Okinawa logiquement. Ils y font les foufous et enchaînent deux pauvres pas de danse, pourtant la base pour ce genre de groupe. Arrêtons de charger la barque, voici le clip qui vaut tous les discours !

La numéro 6 de la semaine est  Aitakute Aitakute, le single de Kana Nishino arrivé en seconde place la semaine dernière. En cinquième place, une nouveauté  : Yume Miru 15sai, du jeune groupe S/mileage. Le « groupe du sourire » est issu du Hello ! Project. Il fut créé en avril 2009, et s’avère composé de quatre demoiselles : Wada Ayaka (leader), Maeda Yuuka (sub-leader), Fukuda Kanon et enfin Ogawa Saki. Elles sortent leur premier single, aMa no Jaku, en indies, en juin 2009. Après 3 single, le groupe est promu est passe du H!P Egg au H!P, et sort donc ses single en major depuis. Yume Miru 15sai, est le cinquième titre du groupe (au total). Un sixième est attendu fin juillet, puis une tournée japonaise en automne. Voici le clip :

En quatrième position on retrouve Arashi, et leur single Monster qui réussit à se maintenir dans le haut du tableau en ne perdant qu’une seule place. La médaille de la bronze est cette semaine attribuée à un duo de chanson, l’opening et l’ending de la série Angel Beats! . L’opening My soul, Your Beats est interprété par Lia et l’ending, Brave Song par Tada Aoi. Le duel continue donc depuis avril entre les deux groupes fictifs des anime K-on et Angel Beats, qui se placent à chaque reprise dans ce top ten. Le duo de la semaine aurait d’ailleurs pu empocher la première place avec 80 000 exemplaires vendus, mais c’est sans compter le carton que réalise les single des deux premiers. Mais avant de passer à la seconde place, voici les deux génériques en vidéos :

Vendre 195 000 singles et ne finir que deuxième, c’est le cruel destin cette semaine de XIAH Junsu et de son single Intoxication. Visiblement désireux de tracer sa route avant l’arrivée de ses anciens compères, cet ex-membre du groupe Tohoshinki débute donc, avec ce single, sa carrière solo. Né en décembre 1986, Kim Junsu alias Xiah ou Junsu selon les scènes où il se produit, est un chanteur, auteur, compositeur, danseur et parfois même acteur Coréen (du sud).  Référencé en J-pop au Japon, sa musique transpire davantage le R’nB. Même si ce genre musical n’ a jamais vraiment fait triper votre serviteur, il faut bien avouer que le titre s’écoute plutôt bien, et le clip prouve également que le jeune homme sait très bien gérer son image… et ses pas de danse. Il reste pour l’instant très loin de la carrure d’un Bi-Rain, mais je fais confiance  à sa maison de disque pour gérer comme il faut son après-Tohoshinki. Voici le clip, sympathique pour sa chorégraphie, et émoustillant pour la gente féminine fan de la bogossitude coréenne.

Le raz-de-marée de la semaine est presque blasant. Le titre s’appelle Ponytail To ShuShu, et il se vend à 513 000 exemplaires. Le titre est chanté par de nombreuses demoiselles à la voix lissée, sur un beat rapide et normalement entrainant, le tout parsemé de chœur incessant. Il possède un ton léger et tout à fait estival, mais absolument aucune originalité, comme une grande partie des « tubes de l’été », qu’ils soient nippons ou de n’importe quel pays cela dit. Il finit bien entendu par un « la lala lalala », afin d’économiser les  pauvres petits auteurs… bien entendu. Enfin le clip, cerise sur le gâteau, est une vidéo de 6 minutes 36 secondes correctement filmé, et avec une touche d’humour, où toutes les chanteuses passent leur temps, auchoix : dans un vestiaire à se changer, une douche collective, une plage où le bikini est l’uniforme réglementaire, une voiture à nettoyer de très près… comme elles sont 48, les activités ne manquent pas. Eh oui, qui peut donc bien vendre autant de single en proposant aussi peu de contenu, si ce n’est nos chères demoiselles d’AKB 48 ?

Et voilà, c’est finit pour cette semaine … Devant ce top ten qui prouve une fois de plus que le nombre de ventes est trop souvent inversement proportionnel à la qualité d’un titre, je vais réfléchir à un Oricon nouvelle formule, destiné à mettre en avant les groupes qui restent dans l’ombre malgré leur qualité, plutôt que ceux qui sont déjà placardés sur tous les écrans japonais alors qu’ils valent objectivement pas grand chose sur le plan musical.

Avant de se quitter voici le petit résumé de ce top Oricon #22, single et album, avec le chiffre des ventes. A la semaine prochaine !

Le top single :
01. [N] AKB48 – Ponytail to Shushu – 513 453
02. [N] XIAH Junsu – XIAH(Intoxication) – 195 336
03. [N] Lia / Aoi Tada – My Soul, Your Beats ! / Brave Song – 80 272
04. [-3] arashi – Monster – 67 383
05. [N] s/mileage – Yume Miru 15 Sai – 20 438
06. [-4] Kana Nishino – Aitakute Aitakute – 20 327
07. [N] Hexagon New Unit – Okinawa ni Ikimasenka – 19 015
08. [N] ASIAN KUNG-FU GENERATION – Maigo Inu to Ame no Beat – 18 443
09. [+16] Kiyoshi Hikawa – Shamisen Tabigarasu – 14 312
10. [N] Etsuko Yakushimaru – Venus to Jesus – 12 564

Le top album :
01. [N] Quruli – Boku no Sundeita Machi – 20 085
02. [=] Hideaki Tokunaga – VOCALIST 4 – 16 583
03. [N] Anzen Chitai – Anzen Chitai XI ★STARTS★ (Mata ne…) – 15 261
04. [N] Seiko Matsuda – My Prelude – 13 380
05. [N] BOOM BOOM SATELITTES – TO THE LOVELESS – 12 833
06. [-2] Lady Gaga – THE FAME MONSTER – 12 679
07. [-6] Various Artists – EXIT TUNES PRESENTS Vocalogenesis feat. Miku Hatsune – 12 527
08. [N] Jack Johnson – To the Sea – 11 467
09. [-6] Justin Bieber – My world – 11 096
10. [N] GReeeeN – AB DEST ?! TOUR ?! 2010 SUPPORTED BY HUDSON X GReeeeN LIVE ?! DeeeeS ?! – 10 610
[==] Inchangé, [++] Nouvelle entrée, [+x] Gagne x place(s), [-x] Perd x place(s)


anime manga aggregator sama Sama It!


5 Commentaires pour “Oricon #22 : le top 10 bankable !”

  1. Clement a dit :

    un post interessant sa m’interresse, merci.

  2. Fayounette a dit :

    VOUIIIIIIIIIIIIIII de la bogossitude !!! Merci mon Ramzachou ^^

  3. Oricon #23 : ils sont de retour ! | Paoru.fr: PLUME, KWEEH & ROCK'N ROLL ! a dit :

    [...] numéro 3 on retrouve le numéro 1 de la semaine dernière, AKB 48 et leur tube de l’été : Ponytail to Shushu. En seconde position voici un retour [...]

  4. Oricon #24 : cool, des nouveautés ! | Paoru.fr: PLUME, KWEEH & ROCK'N ROLL ! a dit :

    [...] exemplaires cette semaine. Autre chute, en huitième place, celle des AKB 48, dont le titre estival Ponytail to Chouchou n’aura finalement pas tenu bien [...]

  5. Oricon #25 : quelques groupes en attendant la JE | Paoru.fr: PLUME, KWEEH & ROCK'N ROLL ! a dit :

    [...] le retour de son single Going ! qui reprend 31 places. Vient ensuite Arashi et Monster puis les AKB 48 qui vend 10 000 exemplaires de Ponytail to Chouchou. C’est d’ailleurs le faible nombre [...]

≡ Laissez un commentaire

Facebook Twitter Flux RSS

Cherche, petit chocobo !

Concours du mois : Uwagaki

Concours Uwagaki

Les posts de Paoru.fr

Les vidéos du chocobo


Twitter



Les mots-kweeh

Partenariats


Plumes, le collectif j-blogueur
Le blog de gally

Paperblog http://www.wikio.fr

Archives -/+


Copyright © 2014.Toutes les images et vidéos présentes sont copyright leurs auteurs.
Paoru.fr réalisé sous WP par Ramza et le Nature WP Theme de miloIIIIVII . Connexion | RSS.